Intruse de Nicolas Jaillet

Couverture Intruse, tome 1

Quand j’ai vu ce livre en partenariat, j’ai été attiré par la couverture, ne connaissant ni le titre, ni l’auteur, je me suis intéressée à la 4ème de couverture :

Vienne, mars 1815. Fanny est amoureuse de Frédéric. Elle n’est qu’une petite couturière, il se fait passer pour un valet. Fanny sait qu’il lui ment, et veut en avoir le cœur net : elle s’introduit en cachette dans le palais, se réfugie dans un petit salon, enfile une robe… et se retrouve bientôt au bras du Tsar de toutes les Russies, pour ouvrir le bal ! La belle intruse bascule dans la folle valse des intérêts et des séductions, entre les jeux du pouvoir… et ceux de l’amour.

Quelques mots sur l’auteur :

Nicolas Jaillet a d’abord été comédien de théâtre et a monté une compagnie de théâtre forain. Il s’est ensuite tourné vers le monde de la musique. En 2003, il a publié son premier roman d’aventures, Le retour du pirate (Editions Lattès) puis, un western, Sansalina (Editions Après la Lune/Folio). La série Intruse / Clandestine est sa première publication pour la jeunesse.

Et voici un extrait :

Fanny avait disparu. Une foule bruyante et pressée l’avait entourée, enlevée, engloutie. Frédéric n’avait même pas tenté de l’atteindre. Elle était la reine de la soirée. Une auréole de mystère l’entourait : tout le monde voulait l’approcher, comme s’il suffisait de respirer la même atmosphère qu’elle pour emporter un peu de son secret. Frédéric avait déjà assisté à des scènes de ce genre. Il avait vu le grand monde se prendre de passion pour une nouveauté.

Une petite fille à qui l’on offre une belle poupée caresse d’abord son visage de faïence, du bout des doigts, effrayée à l’idée de froisser des dentelles si propres. Puis elle la prend, elle joue. Elle s’aperçoit, presque déçue, que son jouet se plie à tous ses caprices. Toute elle et neuve qu’elle est, la poupée ne fait rien de plus qu’une autre. Elle sourit, quoi qu’on lui fasse. Pour finir, la petite fille montre son nouveau jouet à ses amies. Bientôt, la poupée de chiffons, démembrée et le crâne fendu, attendra sous un meuble qu’on lui prête attention.

Elle attendra longtemps.

J’ai été agréablement surprise par ce roman ! Bien sûr, si j’ai participé à ce partenariat, c’est parce que j’ai eu envie de découvrir ce livre mais comme c’est un roman jeunesse, je ne savais pas dans quelle proportion, j’allais l’apprécier.

Premier point, je l’ai trouvé moins jeunesse que je le pensais ! J’ai été prise par l’écriture de l’auteur et j’ai suivi avec plaisir les aventures de Fanny ! Car il ne faut pas se le cacher, même s’il y a de nombreux personnages, c’est elle l’héroïne et les autres ne semblent former qu’une cour autour d’elle !

J’ai aimé les descriptions des lieux, des tenues, j’ai trouvé que cela donnait beaucoup d’informations historiques. J’ai été transportée à l’époque de cette aventure et j’en ai été spectatrice ! J’ai assisté aux péripéties de Fanny et Frédéric mais sans y participer, cela aurait pu me déranger car souvent j’aime m’identifier aux personnages, ce qui n’a pas été le cas ici. Mais j’ai tellement d’affection pour Fanny, son imagination, sa sensibilité que cela a compensé. On se demande comment elle va s’en sortir, on est étonné des appuis et alliés qu’elle arrive à convaincre soit par son charme, soit par son naturel mais sans arrière pensée !

Un petit bémol qui va vous paraître étrange… J’aurai aimé que ce roman soit unique, qu’il n’y ait pas de suite ! Oui, je sais, c’est étrange de dire qu’on a aimé une aventure et son héroïne et qu’on ne veut pas la suivre dans d’autres aventures mais l’extrait partagé en fin d’ouvrage ne m’a pas convaincu, j’ai peur que l’histoire perde de sa fraîcheur…

En tous les cas, un roman que je recommande même si je pense qu’il aura plus de succès auprès d’un public féminin !

Merci à Livraddict et aux éditions Le Livre de Poche Jeunesse pour cette découverte !

♥♥♥♥

livraddict_logo_smalllogoPoche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :