Articles tagués ‘Teulé’

Fleur de tonnerre de Jean Teulé

Couverture Fleur de tonnerre

Deuxième essai avec Jean Teulé… J’ai déjà lu « Le Magasin des suicides » et je n’avais pas trop accroché mais bon.
Là, la couverture et le titre « Fleur de Tonnerre » sont sympas et la 4ème de couverture m’a vraiment donné envie d’en savoir plus sur Hélène Jégado :

Ce fut une enfant adorable, une jeune fille charmante, une femme compatissante et dévouée. Elle a traversé la Bretagne de part en part, tuant avec détermination tous ceux qui croisèrent son chemin: les hommes, les femmes, les vieillards, les enfants et même les nourrissons.
Elle s’appelait Hélène Jégado, et le bourreau qui lui trancha la tête le 26 février 1852 sur la place du Champs-de-Mars de Rennes ne sut jamais qu’il venait d’exécuter la plus terrifiante meurtrière de tous les temps.

Sous la plume acérée de Jean Teulé, Hélène reprend vie et accomplit son destin, funeste et fascinant.

Pardonnez mon manque de culture… Non, je ne connaissais pas Hélène Jégado ! Elle serait la première et la plus prolifique des tueuses en série, excellente cuisinière, si ce n’est qu’elle assaisonnait toutes ses recettes avec son ingrédient secret : la reusenic’h (il faut comprendre l’arsenic) ! Elle a sévi entre 1803 et 1852 et entre Plouhinec, Trédarzec, Ploemeur et Rennes.

Elle a commencé jeune (vers 12 ans) et par sa mère (qu’elle voulait en quelque sorte punir). Puis elle s’est découvert une vocation (ou est devenue folle) et s’est prise pour l’Ankou.

Je ne vais pas vous raconter toutes ses pérégrinations ni péripéties mais ce que je peux vous dire, c’est que je n’accroche toujours pas avec le style de Jean Teulé. Je n’ai pas aimé son « humour », ni sa façon de narrer l’histoire. Ce roman est court (260 pages), je pensais donc le lire rapidement (3-4 jours au maximum) mais j’ai mis un peu plus d’une semaine et ce, à cause du style.

Seul point positif, j’ai envie d’en connaître plus sur Hélène Jégado (pour faire le tri entre la vraie histoire et l’histoire romancée) mais aussi savoir comment ils ont pu retracer son parcours… En effet, s’ils ont mis tant de temps à l’arrêter c’est qu’elle ne devait pas laisser beaucoup de traces…

Vous conseiller ce roman ? Non. En connaître plus sur Fleur de Tonnerre ? Assurément !

♥♥♥♥♥

Publicités

Le Magasin des suicides de Jean Teulé

Couverture Le Magasin des suicides

J’ai emprunté ce livre à ma sœur car c’est une lecture qu’elle a beaucoup apprécié et que vu que c’est un petit roman, je me suis dit qu’il serait rapide à lire. Voici sa 4ème de couverture :

Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre…

Plutôt originale comme idée. Je vous avoue que je me lance dans cette lecture avec des a priori (je sais, ce n’est pas bien) entre ma sœur qui m’en a dit du bien et le fait que je n’aime pas l’auteur (ne me demandez pas pourquoi, je ne saurai pas l’expliquer !), mon cœur (surtout ma tête) balance… Mais bon, j’y vais !

Ce livre est composé de petits chapitres qui se lisent très vite donc on tourne les pages s’en sans rendre compte, ça fait du bien. Cependant, si c’est une lecture qui ne m’a pas déplu, elle ne restera pas non plus gravée dans ma mémoire… J’ai lu des commentaires de personnes riant pendant leur lecture, moi, si j’ai parfois souri, je n’ai pas ri. Je ne dois pas avoir le même humour que l’auteur.

Je n’ai pas trouvé les personnages attachants et le défaut de prononciation d’Alan m’agaçait. La fin est surprenante même si on se doute de comment ça va finir en lisant la dernière scène.

En résumé, une lecture divertissante mais sans plus…

♥♥♥♥♥

Nuage de Tags