Articles tagués ‘Langage secret’

Le langage secret des fleurs de Vanessa Diffenbaugh

Lorsque j’ai vu ce livre en partenariat sur Livraddict, j’ai tout de suite été intriguée ! J’aime beaucoup les fleurs et j’ai toujours été intéressée par leur signification. J’ai donc postulé et j’ai eu le plaisir d’être choisie et j’en remercie encore Livraddict et les éditions Presses de la Cité.

Je dois déjà dire que je trouve la couverture très belle et je vous mets ici la 4ème de couverture :

Ballottée depuis toujours de familles d’accueil en foyers, Victoria Jones est une écorchée vive que la vie n’a pas épargnée. Incapable d’exprimer ses sentiments à travers les mots, l’orpheline a appris à maîtriser le langage secret des fleurs, qui traduit parfaitement ses émotions extrêmes. A dix-huit ans, elle se retrouve à la rue et se réfugie dans un parc de San Francisco, où elle se crée un véritable jardin secret à partir de boutures volées au gré de ses errances. Sa rencontre avec Renata, une fleuriste, lui fait prendre conscience de son formidable pouvoir : celui d’aider les autres à communiquer leurs sentiments les plus profonds à travers des bouquets savamment composés. Pour la première fois, Victoria se sent à sa place. Il ne lui reste plus qu’à s’ouvrir au monde. Et à régler quelques comptes avec son passé…

Je n’avais jamais entendu parler de l’auteur mais vu que c’est son premier roman, ce n’est pas très étonnant, voici la description donnée par le livre :

Vanessa Diffenbaugh est née à San Francisco. Diplômée de l’Université de Stanford, elle a longtemps animé des ateliers d’écriture dans des quartiers défavorisés. Elle vit actuellement avec son mari et ses deux enfants près de Boston. Le Langage secret des fleurs, son premier roman, est en cours de traduction dans vingt-sept pays.

J’ai souvent l’habitude de mettre un extrait pour montrer le style de l’auteur mais pas cette fois. Tout simplement parce que je n’ai pas réussi à choisir ! Ce que je peux vous dire c’est que c’est un roman facile à lire et que si on aime et connait un peu les fleurs, on rentre facilement dans l’histoire sans être gêné par les différentes références.

On s’attache à Victoria que ce soit à la jeune Victoria qu’Elizabeth essaye peu à peu d’apprivoiser, qui découvre le langage des fleurs et qu’il peut permettre d’exprimer ses sentiments et ses ressentis ou la Victoria actuelle, qui découvre la liberté, son don avec les fleurs et qui verra sa vision de la vie bouleversée car elle apprend que contrairement à ce qu’elle a toujours cru : une fleur n’a pas qu’une seule signification…

En comprenant la petite Victoria, on comprend le caractère de la Victoria adulte, ses réactions face aux autres… C’est étonnant que quelqu’un qui se définit par les chardons (misanthropie) arrive si bien à aider les autres, à cerner leurs besoins et à y répondre avec des fleurs.

Je n’en dirais pas plus pour ne pas trop en dévoiler mais on espère de tout cœur que Victoria arrivera à s’accepter, à aimer et à se laisser aimer.

Dernier point de cet article : est-ce que je vous le conseille ? Comme vous l’avez deviné, j’ai apprécié ma lecture. Cependant, je ne pense pas que ce livre puisse intéresser tout le monde, je le ressens comme un livre plutôt féminin et je me demande si ceux qui n’y connaissent rien en fleurs aimeront l’histoire (mais bon, ceux qui sont dans ce cas iront-ils vers un livre qui porte le titre Le langage secret des Fleurs ? ^_^).

♥♥♥♥♥

Publicités

Nuage de Tags