Articles tagués ‘Folsom’

Le complot Machiavel de Allan Folsom

Le titre et la couverture m’attirent ! Machiavel est un personnage intéressant même si je le connais peu, allez, allons plus loin, lisons la 4ème de couverture :

Grâce à un manuscrit secret de Machiavel…

Depuis la Renaissance, une société secrète possède une suite inédite au Prince de Machiavel, où celui-ci explique comment conquérir le pouvoir absolu et, surtout, comment le conserver…

… ils veulent dominer le monde !

Les chefs de la secte ont décidé de passer à l’action. Premières cibles : le président français et la chancelière allemande, dont ils réprouvent la politique au Moyen-Orient. Pour cela, ils font pression sur le Président américain en exercice, John Henry Harris, afin qu’il ordonne leur exécution par les services secrets.

Le compte à rebours est lancé !

Mais Harris refuse. Il ne pourra dès lors se fier qu’à un homme, qui lui aussi a une raison très personnelle d’en vouloir à la secte. Seuls contre tous, pourront-ils à temps déjouer le complot ?

Bon, ça se passe à notre époque et pas dans le passé (à l’époque de Machiavel), petite déception mais bon, ça peut mêler les 2 alors pourquoi pas je me lance et je l’achète ! ^^

Je ne connaissais pas du tout l’auteur, voici la présentation qui en est faite dans le livre :

Allan Folsom a grandi dans le Massachusetts et a rejoint la Californie après ses études pour y travailler dans le domaine du documentaire pour la télévision. Cette expérience l’a rapidement conduit à écrire des scénarios pour le grand et le petit écran, avant de se lancer dans l’écriture de romans à la fin des années 80. Il publie en 1993 son premier thriller, L’Empire du Mal, qui sera traduit dans plus de 25 langues.

Plutôt succinct, c’est vrai… Et je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il ressemble à ça ! ^^

Voici un extrait :

En attendant l’heure de son vol, il s’était efforcé de rassembler les morceaux du puzzle. L’élément le plus étrange était peut-être la question posée par Camille Picard, la jeune photographe française, juste avant l’arrivée de la police. Caroline Parsons aurait-elle fait allusion à des sorcières ?

Non, elle ne lui avait pas demandé si Caroline avait fait allusion à des sorcières en général, mais aux sorcières. La plus petite subtilité de langage pouvait avoir un sens, au même titre que la phrase inachevée de la mourante. A condition qu’elle ait vraiment voulu prononcer le mot commission, elle avait employé l’article défini la afin de désigner une commission bien particulière. Ce qui était logique, si le docteur Merriman Foxx était bien l’homme aux cheveux blancs dont Caroline avait si peur et le docteur que Lorraine Stephenson craignait au point de se suicider sous ses yeux.

Mon avis ? Partagé en fait… L’histoire aurait pu être sympa mais on vend ce livre comme un livre palpitant, plein de rebondissements et moi, je l’ai trouvé lent !! Il y a des passages que j’aurai raccourcis ! Je pense que l’auteur a voulu faire un livre dans la ligne du Da vinci code mais sans le talent de Dan Brown…

S’il ne tenait qu’à moi, je ne vous le conseillerais pas… Mais bon, ma mère est train de le lire en ce moment et elle le trouve bien, comme quoi les goûts et les couleurs ! ^^

♥♥♥♥

P.S. : je le mets dans la catégorie policier mais je ne sais pas trop où le mettre en fait…

Publicités

Nuage de Tags