Articles tagués ‘Feu’

Les Bannis et les Proscrits, tome 1 : Le Feu de la Sor’cière de James Clemens

J’ai acheté ce livre pour un swap mais manque de chance, le swappé l’avait acheté juste avant l’envoi du colis donc je l’ai gardé dans ma PAL, pas très enthousiaste mais bon… Mais comme il fait partie des romans du baby-challenge Fantasy, je me suis lancée dans sa lecture. La 4ème de couverture est assez attrayante :

Par une nuit fatale à Alasea, pays ravagé par une malédiction, trois mages accomplissent un ultime sacrifice dans l’espoir de préserver le bien.

Cinq cents ans jour pour jour après cette nuit funeste, une jeune fille hérite d’un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu’elle puisse en saisir les implications, le Seigneur Noir lance ses hordes des ténèbres pour s’emparer de la magie embryonnaire qu’elle détient. Dans sa fuite, Elena est précipitée vers une issue terrible… mais aussi vers la compagnie d’alliés inattendus, avec lesquels elle va tenter de combattre les forces maléfiques et de secourir un empire autrefois glorieux.

Et voici les quelques mots de Milady sur l’auteur :

James Clemens, né à Chicago en 1961, a grandi dans le Midwest et à la campagne canadienne, rêvant de grandes aventures qui l’attendaient de l’autre côté du champ de maïs et du ruisseau. Vétérinaire installé en Californie, il n’a cessé d’inventer des histoires depuis son enfance. Le Feu de la Sor’cière fut le premier de ses best-sellers traduits en une douzaine de langues.

Un petit passage pour avoir un aperçu du style :

Lorsqu’elle releva la tête, le spectacle qui s’offrit à elle lui fit aussitôt oublier les pulsations sourdes de son ventre. La lumière du couchant transperçait le feuillage et faisait étinceler une pomme d’un rouge vernissé, presque aussi grosse qu’un melon. Sa mère adorait ces fruits succulents, parfaits pour confectionner des tartes. Et même son père ne pourrait que la féliciter si elle rentrait avec un tel trophée en plus de son panier plein.

A condition qu’elle puisse l’atteindre…

Elena grimpa jusqu’à l’avant-dernier barreau de l’échelle. En principe, elle n’avait pas le droit de monter si haut, mais l’excitation lui faisait oublier toute prudence. Elle leva le bras. Ses doigts effleurèrent le dessous du fruit, qui se balança doucement au bout de sa tige.

Miséricorde ! Si Joach était là, il n’aurait pas eu de mal à l’attraper. D’un autre côté, c’était son trophée. Les lèvres pincées par la détermination, Elena se hissa prudemment sur le dernier barreau. L’échelle vacilla sous ses pieds. Passant un bras autour du tronc, elle tendit sa main lire vers la pomme qu’elle convoitait. Centimètre après centimètre, ses doigts se rapprochèrent du gros fruit mûr tandis que son épaule émettait une protestation silencieuse.

Avec une grimace triomphante, la jeune fille regarda sa main se glisser dans le rayon de soleil qui nimbait la pomme d’un halo flamboyant. Ou du moins, elle voulut la regarder – car dès que ses doigts entrèrent dans la lumière, ils disparurent.

Elle ne paniqua pas tout de suite. Le soleil avait dû l’éblouir, raisonna-t-elle.

J’ai eu une agréable surprise ! Je ne m’attendais pas à entrer si facilement dans l’histoire ni à m’attacher à ses personnages ! On partage le désarroi d’Elena et on espère qu’elle trouvera les réponses à ses questions, on trouve touchant la relation frère-sœur d’Elena et Joach, on admire leur courage. On aime aussi la communauté (j’utilise ce mot intentionnellement 😉 ) qui se crée autour d’Elena, formée d’êtres de diverses espèces et on s’attache plus ou moins aux personnalités. Pour ma part, j’ai aimé Nee’lahn, Kral, Boln, Er’ril, je reste plus perplexe face à Fardale et Méric, je n’ai pas aimé Mogweed, je ne les cite pas tous et je ne vous donne pas plus de détails sur chaque car je m’en voudrais de vous gâcher la surprise.

Les méchants et les monstres sont vraiment effrayants et on espère qu’une chose qu’Elena maîtrise son pouvoir pour se défendre et s’en sortir !

Donc un livre que je vous conseille et j’ai hâte d’en découvrir la suite.

♥♥♥♥

Nuage de Tags