Articles tagués ‘Etoiles’

Chercheur d’étoiles de Tim Bowler

Voici donc le livre que j’ai gagné à Masse Critique, ce n’était pas mon 1er choix cette fois encore mais L’histoire me plaisait bien autrement je ne l’aurai pas mis dans ma liste ! C’est un livre Pocket Jeunesse donc je me doutais que c’était un livre pour les jeunes et/ou ado.

Voici la 4ème de couverture :

Luc possède un véritable don pour le piano. Son père aussi était un musicien exceptionnel, avant de mourir il y a deux ans. Depuis, Luc n’est plus le même : il se laisse entraîner dans un cambriolage par Skin et sa bande. Son esprit est hanté par des sons étranges, des mélodies qu’il n’arrive pas à déchiffrer… Mais une mystérieuse petite fille va bouleverser sa vie.

Je ne sais pas si vous connaissez l’auteur, moi non donc pour le connaître un peu :

Tim Bowler, lauréat de la prestigieuse Carnegie Medal en 1998 pour Le garçon de la rivière, a publié dix romans en Grande-Bretagne.

Son amour pour l’écriture et son intarissable imagination ont fait de lui l’un des auteurs anglais de littérature jeunesse les plus récompensés et acclamés par la critique, le public et la presse.

Et voici un extrait pour vous faire découvrir un peu le style de l’auteur :

L’immense vieux chêne semblait l’attendre. Luc jeta un regard à la cabane, perchée tout en haut, puis se mit à grimper. Là, il serait en sécurité. Pour un temps, du moins. Car aucun des trois autres n’était capable d’y monter. Skin pouvait bien prétendre que c’était la cabane de la bande, elle n’appartenait qu’à Luc, et à lui seul. Il l’avait construite bien avant qu’il commence à traîner avec eux. L’absence de prise digne de ce nom rendait son accès difficile, mais il venait ici depuis si longtemps – d’abord avec son père puis, après sa mort, seul – qu’il avait appris à connaître par cœur la moindre aspérité, la moindre fissure. Il arrivait à prendre appui avec ses bras et ses jambes, et à se hisser tant bien que mal jusqu’à la première et précieuse branche. La suite était facile. Sans échelle de corde, les autres resteraient coincés en bas. Certes, lui-même se retrouverait bloqué en haut ? Avec un peu de chance, ils se contenteraient de l’insulter, puis se lasseraient et rentreraient chez eux. Il ne serait pas quitte pour autant, mais ce serait toujours ça de gagné.

Plongé dans une demi-pénombre, il cherchait à tâtons les rares prises où placer ses mains et ses pieds. L’obscurité ne le gênait pas. C’était comme s’agripper à un grand frère affectueux, qui vous soulève du sol à bras-le-corps, mais ne vous laisse jamais tomber. Il sentait sous ses doigts le tronc chaud et rassurant. Il progressait lentement, haletant, l’oreille aux aguets. Mais tout n’était que silence.

Il atteignit enfin la dernière branche, lança sa jambe par-dessus, puis se hissa et plongea dans le ciel. Il était temps. A peine avait-il escaladé les planches qu’il entendit des bruits de pas. Il n’eut pas besoin de regarder pour savoir que c’était Skin et Damien ; Benoît les rejoindrait plus tard, à bout de souffle, si seulement il arrivait jusque là. Skin cria :

– Luc ! T’es là ?

Bon, ça se sent que c’est un livre pour ado mais je l’ai trouvé sympa à lire ! Savoir si ce garçon va réussir à s’en sortir, va s’accepter… Comment va évoluer sa relation avec sa mère ? Qui est cette petite fille ? Le rapport à la musique est omniprésent, que toute chose a sa propre musique et que certains peuvent la ressentir ! J’ai aussi beaucoup aimé ce vieux chêne, c’est pour cela que j’ai choisi cet extrait…

De là à vous le conseiller ?… Pas vraiment ! Par contre, si vous avez des ados dans votre entourage et que vous voulez leur offrir un livre, celui-ci est un bon choix !

♥♥♥♥♥

Nuage de Tags