Articles tagués ‘Désordre’

Désordre et sentiments d’Anna Gavalda

Ce n’est pas vraiment un livre, plutôt une petite histoire que j’ai eu en cadeau pour l’achat d’autres livres ! Mais si on a besoin d’un petit intermède entre deux lectures, c’est tout à fait ce qui convient !

Allez, 4ème de couverture :

« Je vous offre ce petit récit haut en couleur que j’ai écrit spécialement pour vous et pour ma sœur. Un vieux compte à régler, une fantaisie, un moment de complicité joyeuse que je dédie à toutes celles dont on a brisé le cœur un jour et qui en sourient aujourd’hui puisque la lecture, c’est bien connu, console de tous les chagrins… »

Un mot sur l’auteur :

Anna Gavalda est née en 1970.

En 1992, elle devient lauréate du prix du Livre Inter pour La plus belle lettre d’amour. Professeur de français en Seine-et-Marne, elle obtient en 2000, le Grand Prix RTL-Lire pour son premier recueil de nouvelles Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part. Troisième roman de la romancière, 35 kilos d’espoir reste son unique tentative, à ce jour, dans la littérature jeunesse paru chez Bayard jeunesse en 2002.

L’Échappée belle, le cinquième roman d’Anna Gavalda aux éditions de Le Dilettante, paraît en 2009, un an et demi après la parution de La Consolante. Ce roman « léger, tendre, drôle », est présenté par l’éditeur d’Anna Gavalda comme « un hommage aux fratries heureuses, aux belles-sœurs pénibles, à Dario Moreno, aux petits vins de Loire et à la boulangerie Pidoune ». À l’origine, L’Échappée belle était une longue nouvelle offerte aux adhérents de France Loisirs fin 2001. Anna Gavalda a revu, corrigé et augmenté son texte pour en faire un court roman.

Trois de ses livres sont devenus des best-sellers : Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part, Je l’aimais et Ensemble, c’est tout. Elle tient aussi une chronique dans le magazine Elle à propos des livres pour enfants et participe au jury pour le festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

Et un petit, tout petit extrait :

Ma sœur et moi sommes de grandes romantiques. Peut-être cela vous aura-t-il échappé à ce point du récit car les circonstances, j’en ai bien peur, ne nous sont pas très favorables, mais ne vous y fiez pas. Oubliez cette terrible odeur de pisse, faites abstraction de la flaque de dégueulis saumâtre qui vous sépare de nous, détournez pudiquement le regard, ne vous focalisez pas, je vous prie, sur la barbe dure sous le fond de teint ni sur les poils pris dans la résille de notre autre compagnon d’infortune et croyez-moi sur parole : plus romantiques, plus délicates que nous deux, ça n’existe pas.

Petit récit très sympa et plutôt drôle ! On se demande au départ comment ces deux sœurs ont pu se mettre dans une telle situation ! Puis on apprécie ce lien entre toutes deux ! Je ne sais pas si vous pourrez trouver ce petit livre mais je vous le conseille avec plaisir !

♥♥♥♥

Nuage de Tags