Articles tagués ‘Cercle’

Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

Couverture Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

Ce titre m’intriguait et j’ai entendu beaucoup de bien de ce livre. Mais comme souvent quand j’entends trop de bien d’un livre, je m’en méfie… Je ne me décidais donc pas à l’acheter et c’est une offre chez 10/18 qui m’a décidé. Il n’est pas resté bien longtemps dans ma PAL car peu de temps après une LC s’est organisé sur Livraddict et je me suis décidée d’y participer. Revenons à notre ouvrage et à la présentation de sa 4ème de couverture :

Tandis que Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre Mondiale, Juliet Ashton, jeune écrivain, compte ses admirateurs par milliers. Parmi eux, un certain Dawsey, habitant de l’île de Guernesey, qui évoque au hasard de son courrier l’existence d’un club de lecture au nom étrange : « Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates »… Passionnée par le destin de cette île coupée du monde, Juliet entame une correspondance intime avec les membres de cette communauté. Et découvre les moyens fantaisistes grâce auxquels ces amis bibliophiles ont résisté à l’invasion et à la tragédie. Jusqu’au jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey. Pour Juliet, la page d’un nouveau roman vient de s’ouvrir, peut-être aussi d’une nouvelle vie…

Déjà, cette 4ème de couverture me fait plaisir. Cela fait un moment que je pense aller dans les îles anglo-normandes et si je suis décidée à aller faire un tour sur Sercq, je ne savais pas trop pour les autres alors je me suis dit qu’avec ce livre j’allais me faire une idée de Guernesey. De plus, c’est une correspondance, ce que j’ai trouvé original.

Je vous ai donc choisi des morceaux d’une lettre pour vous présenter le style :

Cher Mr. Adams,

Je n’habite plus Oakley Street, mais je suis très heureuse d’avoir votre lettre entre les mains et de savoir mon livre entre les vôtres. Cela a été un déchirement que de me séparer des Essai d’Elia, morceaux choisis. J’en possédais deux exemplaires et je manquais de place sur mes étagères. Néanmoins, je me suis fait l’effet d’une traîtresse en le vendant. Vous avez apaisé ma conscience.

Je me demande comment cet ouvrage est arrivé à Guernesey. Peut-être les livres possèdent-ils un instinct de préservation secret qui les guide jusqu’à leur lecteur idéal. Comme il serait délicieux que ce soit le cas.

[…]

C’est ce que j’aime dans la lecture. Un détail minuscule attire votre attention et vous mène à un autre livre, dans lequel vous trouverez un petit passage qui vous pousse vers un troisième livre. Cela fonctionne de manière géométrique, à l’infini, et c’est du plaisir pur.

[…]

Comment un cochon a-t-il pu vous inciter à créer un cercle littéraire ? Et surtout, qu’est-ce qu’une tourte aux épluchures de patates, et pourquoi est-elle mentionnée dans le nom de votre cercle ?

Que vous dire ?… A part que je n’ai pas été déçue ! Cette lecture est vraiment sympathique malgré les thèmes difficiles qui sont parfois abordés. On s’attache aux personnages quels qu’ils soient. Il est très facile de s’identifier à Juliet (plus particulièrement quand on est une femme ^_^), de la suivre dans ses questionnements, dans ses envies, dans ses attachements, etc, … Et comme elle on aimerait en savoir plus sur Elizabeth qui sans pouvoir trop en dire sur elle, représente le lien entre la plupart des personnages.

Bizarrement même ceux qu’on ne devrait pas aimer car ils « perturbent » l’histoire sont intéressants et on leur trouve des excuses.

Cette correspondance nous entraîne et les pages filent sans qu’on s’en rende compte et j’ai aimé avoir tant de points de vue différents.

Pour finir, je dirai juste que c’est un livre que je recommande, une bouffée d’air frais qui fait vraiment du bien. Je le relirai avec plaisir et il m’a bien donné envie d’aller faire un tour du côté de Guernesey ! En résumé : un coup de cœur !

♥♥♥♥♥

Les avis des autres participants de cette LC organisée par mademoiselleaime :

MademoiselleAime ; mysweetlies ; BouQuiNeTTe ; encore-des-livres ; Olnapac ; Nessa ; Miloupio ; Katia ; Ame ; Kalea

Le Cercle de Bernard Minier

Quand Livraddict a proposé ce roman en partenariat, j’ai tout de suite été intéressée mais c’est le fait qu’il y avait une discussion avec l’auteur qui m’a convaincu de postuler et j’ai eu le plaisir d’être retenue ! Voici la 4ème de couverture :

Un coup de fil surgi du passé, un e-mail énigmatique, qui signe peut-être le retour du plus retors des serial-killers, précipitent le commandant Martin Servaz dans une enquête dangereuse, la plus personnelle de sa vie.

Un professeur de civilisation antique assassiné, un éleveur de chiens dévoré par ses animaux… Pourquoi la mort s’acharne-t-elle sur Marsac, petite ville universitaire du Sud-Ouest, et son cercle d’étudiants réunissant l’élite de la région ?
Confronté à un univers terrifiant de perversité, Servaz va rouvrir d’anciennes et terribles blessures et faire l’apprentissage de la peur, pour lui-même comme pour les siens.

Quelques mots sur l’auteur (que je ne connaissais que pour avoir croisé son 1er roman) :

Bernard Minier est né à Béziers et a grandi dans le Sud-Ouest. Après Glacé, prix du meilleur roman francophone du festival Polar 2011 de Cognac, Le Cercle est son deuxième roman.

Un court extrait qui m’a marquée :

L’espoir est une drogue.

L’espoir est un psychotrope.

L’espoir est un excitant bien plus puissant que la caféine, le khat, le maté, la cocaïne, l’éphédrine, l’EPO, le speed-ball ou les amphétamines.

L’espoir accélérait son rythme cardiaque, il augmentait sa fréquence respiratoire, élevait sa pression sanguine, dilatait ses pupilles. L’espoir stimulait la production de ses glandes surrénales, amplifiait ses perceptions auditives et olfactives. L’espoir contractait ses viscères. Son cerveau dopé à l’espoir enregistrait soudain tout avec une acuité qu’elle n’avait jamais connue auparavant.

J’ai aimé cette lecture mais je n’ai pas été embarquée comme j’attends à l’être par un « thriller ». Bien sûr Thriller n’est qu’une étiquette mais l’histoire, l’atmosphère, l’enquête font que ça correspond assez bien à ce roman.

Le découpage par jour est intéressant, il permet de voir que toute l’action se déroule en peu de temps et les chapitres courts facilitent la lecture (même si je pensais donc avancer plus vite dans ma lecture). Les intermèdes mettent en pause l’action et racontent une « autre histoire », on comprend comment les deux histoires se recoupent à la fin (ou un peu plus tôt en fonction des lecteurs).

Voilà pour la forme. Maintenant un peu plus difficile, le fond… J’ai du mal à exprimer ce que j’ai pensé de ma lecture…

J’ai apprécié les personnages et j’aurai aimé en savoir plus sur certains comme Ziegler. Mais ils sont tous bien travaillés que ce soit physiquement ou psychologiquement. C’est un des points forts du roman. Ce sont les mêmes protagonistes que dans Glacé, et même si les deux livres peuvent se lire indépendamment, j’aurai préféré le lire avant pour voir l’évolution des caractères ou des relations entre personnages par exemple.

Mais malheureusement, je n’ai pas pu m’empêcher des comparaisons… Un thriller se passant dans le sud-ouest, ayant un enquêteur tourmenté par son passé, des crimes plutôt glauques, où la musique a une place importante… Il ne manque plus que du fantastique et j’aurai eu l’impression de me retrouver dans un roman de Sire Cédric… Ce n’est pas « honnête » de ma part car chaque auteur a son propre style et il est impossible de confondre les deux. Mais soit je suis moins sensible au style de Bernard Minier, soit je suis plus attirée par le fantastique car la comparaison n’était pas en faveur du Cercle. Ce qui m’a peut-être empêchée d’être totalement dans l’histoire.

Et pourtant Le Cercle est un bon roman et Bernard Minier a un style intéressant : certaines scènes font vraiment frissonner (les lecteurs se souviennent sûrement de la fourchette ou de la super glu sans oublier les chiens… Brrrr…). Je pense donc que je lirai Glacé avant de décider si je suivrais les autres aventures de Servaz.

Encore merci à Livraddict et aux éditions XO pour ce partenariat.

LA  https://i1.wp.com/www.ricochet-jeunes.org/editeurs/editeur/scans/x/logo-xo-editions.jpg

♥♥♥♥

Nuage de Tags