Articles tagués ‘Cavale’

Cavale de Virginie Jouannet

Couverture Cavale

Je commence par remercier Livraddict et les éditions XO pour ce partenariat. J’ai tout de suite été attirée par la couverture et la 4ème m’a intriguée :

Jeanne a oublié deux heures de sa vie.
Deux heures pendant lesquelles son compagnon a été poignardé.
À l’arrivée de la police, elle se souvient seulement s’être réveillée à ses côtés, dans une mare de sang.
Avant cela, rien.
Jeanne doit retrouver la mémoire.
Vite.
Quand commencent les appels anonymes, elle n’a plus le choix. Elle s’enfuit.
Au cours de sa folle cavale, il lui faudra dénouer les fils de son passé et faire face à une culpabilité d’enfance qui ne cesse de la ronger.

J’ai lu ce roman assez facilement et pourtant j’ai des difficultés à exprimer ce que j’en ai pensé… Peut-être parce qu’il me changeait de mes dernières lectures (je suis plus fantasy en ce moment) mais aussi parce que je n’ai pas réussi à m’attacher au personnage principal.

Jeanne est spéciale voire bizarre, je pensais que son amnésie, son histoire complexe, ses questionnements allaient me la rendre plus proche mais non… Je n’ai pas aimé son caractère ni ses façons. Je comprends qu’elle puisse être perdue vu son passé et la mort de son compagnon mais je n’ai pas compris ses réactions. Même si elle est peu présente, je me suis sentie plus proche d’Anne.

J’ai beaucoup apprécié le personnage d’Emil et j’aurai aimé en savoir plus sur lui ! Même si j’ai eu du mal à le visualiser…

J’ai aimé le style de l’auteur, voici 2 extraits qui m’ont beaucoup parlé :

« Le prénom a des bras puissants et un visage penché dont le souffle ranime sa fièvre. Incapable d’y résister, elle le chuchote, «David», et les syllabes explosent dans sa gorge, deux courtes détonations qui réveillent la sensation d’une course folle, ses pieds nus sur la pierre, la poussée vers le haut et son ventre qui se creuse dans l’envol. »

« Je ne vais pas te dire que le temps passe et qu’on oublie, parce que ce serait mentir. On vit avec les gens qu’on aime et parfois ils sont loin, parfois ils sont morts, mais ça n’empêche rien, et finalement tu t’aperçois que ce qui compte, c’est l’amour que tu leur portes. C’est ça qui te grandit. »

Cependant j’ai trouvé certaines choses trop prévisibles (je ne peux pas vous en dire plus pour ne pas vous dévoiler trop de l’histoire) et je n’ai pas du tout cru à la fin… Et en plus dans la 4ème, on parle de « folle cavale », je m’attendais donc à un rythme plus soutenu.

Je reste donc dubitative face à cette lecture en demi-teinte mais n’hésitez à lire d’autres avis qui sont souvent plus enthousiastes que le mien !

♥♥♥♥♥

Nuage de Tags