Articles tagués ‘Azur’

Azur, tome 1 : Providence d’Ogaki

J’avoue que je ne suis pas très à l’aise pour chroniquer les BD, moins l’habitude sûrement et bizarrement, je trouve cela plus difficile que pour les romans. Mais quand j’ai vu cette BD en partenariat sur Babelio, je me suis laissée tentée, séduite par la couverture et le résumé :

Sitôt débarquée à Providence, Nikki s’attire des ennuis. Mais que fait une jeune fille dans un endroit aussi peu recommandable, repère d’ivrognes et d’escrocs en tous genres ? Sam, contrebandier bien connu du coin, accompagné de son fidèle Issuzu, compte bien en savoir un peu plus et y voit là un bon moyen de récupérer quelques sacs d’or. Mais il n’est pas le seul à s’intéresser de près à la nouvelle venue…

La 4ème de couverture que voici est beaucoup moins explicite et présente, je pense, plus la série que ce 1er tome :

Bienvenue dans le monde d’Azur !

Un monde fantastique où les bateaux volants

sillonnent les nuages pour rallier les terres flottantes.

Nikki, Sam et Issuzu partent à la recherche du mythique

Grand Continent. Mais cette terre attise la convoitise

d’autres royaumes qui ne reculeront devant rien

pour s’en emparer…

 Philippe Ogaki a presque tout fait sur cette BD même s’il s’est fait aider par Galou pour la couleur :

Philippe Ogaki a toujours rêvé devenir dessinateur de bande dessinée. Il travaille d’abord en tant que story-boarder et designer pour le cinéma, puis dans le dessin animé. Cette période lui permet d’approfondir et de découvrir un grand nombre de techniques. Il travaille ensuite sur de longs métrages d’animation en images de synthèse, notamment Arthur, réalisé par Luc Besson. En 2002, son premier projet de bande dessinée est publié aux Éditions Delcourt : Les Guerriers du silence, adaptation de la célèbre trilogie de Pierre Bordage, un classique de la science-fiction française.

J’ai été un peu déçue par cette BD, autant les décors sont soignés, autant les personnages ont parfois les traits grossiers ce qui fait que je n’ai pas vraiment accroché au dessin, ce qui est bête pour une BD… (Voici les 1ères planches)

Les personnages sont plutôt caricaturaux que ce soit :

– Nikki, au coup de poing facile dès qu’un mot lui déplaît et grande gueule, heureusement, sa fragilité transparaît sous cette image grâce à sa recherche de son grand-père…

-Sam, « transporteur » qui a un grand sens du commerce et dont la loyauté va à celui qui a le plus d’argent. Mais on sent aussi qu’il est plus généreux qu’il veut bien le montrer.  Ce dernier m’a fait penser à Herc, le navigateur de Jayce et les Conquérants de la Lumière.

– Issuzu, celui qui m’a le plus plu, au physique peu engageant, à l’air féroce mais gentil et végétarien !!

– Le Capitaine Gayle, personnage important de ce tome même si on ne le rencontre pas… C’est le grand-père de Nikki, il a bercé son enfance avec les récits de ses aventures (réelles ou non ?) mais la plupart des gens le prend pour un vieux fou…

Cependant, l’histoire est intéressante et donne envie de connaître la suite !

Encore Merci à Babelio et aux éditions Delcourt pour ce partenariat !

♥♥♥♥♥

Publicités

Nuage de Tags