Archives de la catégorie ‘Lecture Commune’

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee

Couverture Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Un livre que j’ai acheté car il paraît que c’est un livre qu’il faut absolument lire…. Mais je n’arrivais pas à le sortir de ma PAL alors merci à Nelcie pour sa LC sur Livraddict.

Voici la 4ème de couverture :

Dans une petite ville d’Alabama, à l’époque de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Avocat intègre et rigoureux, il est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche.

J’ai été étonnée par le ton de l’histoire. La 4ème parle du procès, je m’attendais à ce qu’il soit au cœur du roman ainsi que le racisme, etc., … mais non. Bien sûr, ils sont présents mais j’ai presque envie de dire qu’ils sont là en toile de fond car le cœur de l’histoire et ce, dans tous les sens du terme, c’est Scout.

Elle et son histoire m’ont touché !

Elle essaye de comprendre ce qui l’entoure avec  ses yeux d’enfant et son ressenti d’enfant, sans a priori. Cela est en partie dû à son éducation et son cocon familial. Elle est proche de son père et de son frère mais aussi de Calpurnia ce qui explique sa tolérance et même son incompréhension lors du procès.

Atticus est « bizarre ». Il aime ses enfants mais ne le montre pas toujours ou pas directement. Il est à la fois présent mais absent. Il fait leur éducation mais les laisse vivre leur vie. Il leur inculque des valeurs mais les laisse se faire leur propre opinion. Il les protège mais les laisse affronter la vie et les autres.

J’ai moins accroché avec Jem… Peut-être à cause de son changement d’attitude au cours de l’histoire… Mais il doit affronter beaucoup de choses : entre le procès, l’envie de protéger son père, de se détacher de sa petite sœur, de faire le grand… Bref, un ado en pleine crise d’ado !

Et je finirai avec Scout. Que dire de cette petite fille ? C’est un garçon manqué qui aime son père et son frère, qui veut faire les choses bien même si ça lui fait de la peine. L’histoire n’est pas toujours très claire mais c’est normal vu qu’on la suit dans la peau de Scout et vu son âge, elle ne comprend pas toujours tout.

Je devrai aussi vous parler de Dill, de Boo Radley, de Tom Robinson, de Miss Maudie, du procès, du contexte, … Mais je vous laisse découvrir tout ça par vous-même car je vous conseille fortement cette lecture ! Mon seul regret ? Ne pas l’avoir lu plus tôt !

Et voici mes compagnons de lecture :

Nelcie, lemillefeuilles, Miss Fox and Mr Bird, whiteaker, Pamperika, BettieRose, Chtitepuce, Froggysoul, Antomilna, mm03, Sayyadina, ExtraVagance, Aboubacar, Jwann

Publicités

Maman a tort de Michel Bussi

Couverture Maman a tort

Cela faisait un moment que j’entendais parler de cet auteur et quand j’ai vu que ma mère avait ce roman dans sa bibliothèque, je le lui ai emprunté. Voici la 4ème de couverture :

Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit.

Il est le seul… Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s’effacent. Ils ne tiennent plus qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche. Le compte à rebours a commencé.

Avant que tout bascule. Que l’engrenage se déclenche. Que les masques tombent.

Qui est Malone ?

Je n’arrivais pas à me décider à le lire alors quand une LC s’est organisé sur Livraddict, je me suis inscrite. Et je suis en retard pour donner mon avis ! (comme bien souvent allez-vous me dire…) En fait, j’étais dans les temps pour la lecture mais je me suis retrouvée en difficulté quand j’ai voulu écrire cet article. En effet, , comment vous dire ce que j’ai aimé ou non sans vous dévoilez l’intrigue… Difficile quand on est face à ce genre de roman…

Commençons par les généralités : j’ai été déçue ! Peut-être que j’attendais trop de la lecture… Quand je lis un thriller, je m’attend à être happée par l’histoire, à avoir du mal à la lâcher. Là, je lisais plus ou moins longtemps, je fermais le bouquin et je le reprenais le lendemain. Je l’ai lu sans difficulté mais sans hâte non plus.

Je ne me suis pas prise d’affection pour les personnages : entre le psy qu’on n’arrive pas à cerner, la commandante presque plus préoccupée par son horloge biologique que par ses enquêtes, l’enfant qui semble trop avancé pour son âge, … En plus, il y a certaines choses que j’avais compris avant les révélations (Gouti, la maman par exemple) et d’autres choses qui m’ont surprise mais dont je ne comprenais pas l’intérêt (certaines infos sur le psy, la vie privée de Jibé, la fin pour Marianne)…

Bref un roman que j’ai trouvé plein de maladresses (si je peux dire les choses ainsi) mais d’après mes compagnes de lecture qui connaissent déjà l’auteur, ce n’est pas son meilleur… Donc si vous voulez découvrir la plume de Bussi, commencez plutôt par un autre de ses romans ! ^_^

♥♥♥♥♥

Voici les autres avis :

Ego C, Mina Lockheart, Chroniques littéraires, Colorandbook, Nini672, JadElit, Law Moody, Miss Fox et Mr Bird,
Riz-Deux-Zzz, Aurelie bouquine, Billy, DocteurManhattan  (page 9 de la LC), Olivorel45 (page 9 de la LC), Ennairod (page 9 de la LC)

Autre-Monde, tome 2 : Malronce de Maxime Chattam

 

Couverture Autre-Monde, tome 2 : Malronce

Et voici la suite de la LC sur la saga Autre-Monde !

Je suis rentrée plus facilement dans ce tome, peut-être parce que je me suis habituée aux personnages. Nos trois amis rencontrent différents groupes de Pans. On voit comment chaque groupe s’est organisé en fonction de son milieu, de leur nombre mais aussi de leurs capacités. On voit aussi chaque membre de notre trio évolue et s’affirme.

Au départ, c’est Ambre qui est le plus bousculée car la Féroce Team a un mode de fonctionnement un peu particulier. Autant dans le 1er tome, sur l’île Carmichael, on se posait la question : Est-ce qu’un Pan peut devenir un Cynik en grandissant ? La Féroce Team ne se pose pas la question, ils préfèrent ne pas prendre le risque…

J’ai beaucoup apprécié le passage dans la Forêt aveugle mais aussi la différence de perception qu’en ont les Pans. Elle reste toujours dangereuse mais elle se « transforme » en Mer sèche pour les Kloropanphylles. Je n’ai pas accroché avec ce groupe de Pans… Leurs performance technologique et leur lien avec la nature m’impressionnent mais leurs cachotteries et certaines de leurs règles m’exaspèrent…

Reste la dernière partie, quand Ambre, Tobias et Matt arrivent enfin à sortir de la Forêt Aveugle. Ils vont arriver à Babylone, ville de Cyniks. Ils sont étonnés de voir que les Cyniks ont réussi à s’organiser et choqués des horreurs qu’ils ont pu inventer (l’anneau ombilical en particulier). On retrouve des personnages du tome précédent (Colin, Balthazar) et on en découvre d’autres vraiment antipathiques (le buveur d’innocence). J’ai vraiment aimé de voir comment l’Alliance reste soudée et fidèle près à tout les uns pour les autres.

Et pourtant… Cette saga n’est toujours pas un coup de cœur. Je suis intriguée et je me demande ce qu’il va se passer par la suite mais pas assez pour me procurer les autres tomes. Les LC de cette saga se poursuivront donc sans moi !

Mais voici mes compagnes de lecture pour celle-ci :

Nini672, Chtitepuce, Bélial, Salhuna, Erikia, Daya51, Tempête en Roulettes, Nanounette, Croc-Book, cafebook, Gilsayan, Pamperika, Aureline

Autre-Monde, tome 1 : L’Alliance des trois de Maxime Chattam

Couverture Autre-Monde, tome 1 : L'Alliance des trois

Je connaissais Chattam mais j’avais envie de le découvrir dans le style Fantastique et comme j’avais lu beaucoup de bons avis sur cette saga, je me suis lancée en achetant les deux premiers tomes. Mais bizarrement, je n’arrivais pas à les sortir de ma PAL ! Heureusement, nini672 a lancé une LC sur Livraddict qui m’a motivée. Je suis en retard pour la rédaction de ce billet et je m’en excuse…

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire, à un tel point que je me suis même demandée si je lirai le 2ème… Je n’arrivais pas à m’attacher aux personnages même si j’aimais bien Tobias. La seule qui a vraiment trouvé grâce à mes yeux, c’est Plume ! ^_^

Puis on arrive sur l’île des Pans et j’ai trouvé que l’histoire prenait une autre dimension : voir comment les enfants et ados se sont organisés, l’intrigue du manoir hanté, voir les alliances et les trahisons (qui ne sont pas toujours celles que l’on croit)… J’ai découvert Ambre, j’ai aimé son esprit d’analyses et son courage, j’ai trouvé son personnage vraiment intéressant. J’ai aussi aimé l’évolution de Tobias pour qui l’amitié reste le plus important.

Il est difficile d’en dire plus sans trop dévoiler l’intrigue et l’univers créé par Chattam et ce serait bête de ne pas vous laisser les découvrir par vous-mêmes. Je vais donc continuer ma propre découverte avec la lecture du 2ème tome et là, j’aviserai : voir si je continue la saga ou non…

♥♥♥♥♥

Mes compagnes de lecture :

nini672, Chtitepuce, Bélial, Erikia, Daya51, Tempête en Roulettes, Nanounette, Croc-Book, cafebook, Pamperika, Aureline

Kushiel, tome 3 : L’Avatar de Jacqueline Carey

 

Couverture Kushiel, tome 3 : L'AvatarJe devais le lire pour une Lecture Commune mais j’ai totalement raté la date… Et en plus, j’ai encore plus tardé à faire mon article… Mais bon, ça y est, c’est fait !

Voici la 4ème de couverture :

La marque de Kushiel dans l’oeil de Phèdre nô Delaunay fait d’elle une élue, et lui vaut d’éprouver à jamais le plaisir dans la souffrance. Sur son chemin semé de dangers, elle peut compter sur le moine guerrier Joscelin. Bien que la nature de Phèdre soit une source perpétuelle de tourments pour eux deux, Joscelin lui demeure indéfectiblement fidèle. Jamais il n’a trahi son serment: protéger et servir. Mais le destin lui réserve une ultime épreuve. En effet, Phèdre n’a jamais oublié Hyacinthe, son ami d’enfance et, depuis dix ans, elle cherche en vain la clé qui le libérerait de son asservissement éternel. Car Hyacinthe a conclu un pacte avec les dieux pour se sacrifier à la place de son amie et sauver sa patrie. Aussi Phèdre saisit-elle la dernière chance qui lui est donnée de le sauver. Cette quête la conduira au bout du monde, par-delà des royaumes où règne la folie, à la merci de seigneurs de guerre déments et cruels, et face à un pouvoir si immense et terrifiant que personne n’ose en prononcer le nom…

J’ai été contente de retrouver Phèdre et son univers. Je savais que je commençais ma lecture trop tard pour être dans les temps pour la Lecture Commune mais j’oublie à chaque fois que chaque tome de cette saga est un véritable pavé et qu’il faut être motivée en voir le bout même si la lecture est intéressante. La fatigue ne me permettait pas de lire beaucoup et j’avais l’impression de ne pas avancer… Heureusement que j’avais aimé les 2 premiers tomes, c’est ce qui m’a permis de m’accrocher.

Nous suivons Phèdre dans une nouvelle aventure, elle souhaite toujours sauver Hyacinthe mais on craint le pire car c’est aussi une promesse faite à Mélisande qui la guide…

J’ai aimé découvrir ces nouveaux paysages avec elle, ses nouveaux alliés. J’ai été plongée dans l’horreur avec elle, subi ses angoisses face à ce qu’elle fait subir à Joscelin. J’ai été touchée par sa force de caractère, sa fidélité, sa peur d’échouer, de perdre ce et ceux qu’elle aime mais aussi par sa confiance. Il faut dire que bien des Dieux ont posé leur main sur elle… Comme toujours elle sait charmer mais pas seulement par sa beauté ou ses dons mais aussi par son intelligence, sa compassion, son empathie.

J’admire Joscelin pour tout ce qu’il accepte d’endurer pour elle, lui qui a renié tellement de serments, il est perd à tout perdre et même à se perdre pour elle.

J’ai aussi aimé retrouver d’anciens personnages mais là, je ne vous en dis pas plus, je veux vous laisser le plaisir de la découverte et le suspense de cette aventure. En tous les cas, une saga que je conseille et dont je veux prolonger la lecture avec celle de la saga Imriel !

♥♥♥♥

Fils-des-Brumes, tome 1 : L’Empire ultime de Brandon Sanderson

Couverture Fils-des-Brumes, tome 1 : L'Empire ultime

Si je me souviens bien c’est Blackwolf qui m’avait parlé de se livre et de cet auteur, j’avais donc acheté ce tome que j’avais eu le plaisir de faire dédicacer par l’auteur à un festival à Saint-Malo. Cependant, la taille de ce livre m’avait découragée et je l’ai laissé dans ma PAL, heureusement une LC organisée sur Livraddict m’a permis de l’en sortir enfin. Voici sa 4ème de couverture :

Les brumes règnent sur la nuit,
Le Seigneur Maître sur le monde.

La jeune Vin ne connaît de l’Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendre et le regard d’acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de 1000 ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux.
Mais Vin n’est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre voleur de l’Empire, elle est entraînée dans un combat sans merci. Car Kelsier, revenu de l’enfer, nourrit un projet fou : renverser l’Empire.

Je ne vais pas vous cacher que j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire… Je n’arrivais pas à comprendre l’univers ni la magie et le format des chapitres m’a un peu déconcertée (le petit paragraphe en italique au début de chaque chapitre).

En fait, j’ai commencé à apprécier le roman quand Kelsier forme Vin. Au fur et à mesure de sa formation, on comprend de mieux en mieux l’allomancie : son fonctionnement, ses possibilités, etc…

Pour moi, le gros plus de ce livre ce sont ses personnages, j’ai beaucoup aimé l’équipe que monte Kelsier, chacun a son rôle à jouer, tous complémentaires et au final tous solidaires même si cela perturbe Vin. En effet, cette jeune femme méfiante a toujours appris à se battre mais aussi à se faire oublier et son frère qui l’a élevée à la dure lui a toujours appris que tout le monde trahit tout le monde et qu’elle finira seule car tout le monde l’abandonnera…

Pas facile dans ces conditions de faire confiance, ni de trouver sa place dans une équipe… Et pourtant, Vin grandit, apprend, évolue, on s’attache à elle, on a envie de la protéger et de lui dire de s’ouvrir un peu plus aux autres.

J’avoue que je ne sais pas trop jusqu’où aller dans cet article car j’ai envie de vous parler de Sazed, le Terrisien aux multiples talents, de Elend Venture, fils d’un des plus importants bastions, du Seigneur Maître, le grand mystère de cette histoire. J’aurai envie de développer sur Vin car elle est vraiment intéressante et touchante, sur Kelsier qui est ni tout blanc, ni tout noir, sur l’allomancie et la ferrochimie qui sont des magies complexes mais passionnantes, etc…

On a envie de voir l’équipe de Kelsier réussir son projet complètement fou, car on espère que les skaas vont avoir une meilleure vie, que le tyran soit renversé, que ce monde gris retrouve des couleurs.

Mais il ne faut pas trop en dire, il faut vous laisser le plaisir de découvrir ce roman car je vous le conseille avec plaisir, je l’ai vraiment aimé. Une dernière chose, c’est un 1er tome et pourtant à la fin de ce livre, je ne me sens pas frustrée, j’ai bien sûr envie de lire la suite mais si je ne la lis pas, ce n’est pas un souci, l’histoire de ce tome se suffit à elle-même.

♥♥♥♥

Et voici les avis de mes compagnes de lecture :

BouQuiNeTTe ; Ichmagbücher ; Kprécieuse

Kushiel, tome 2 : L’élue de Jacqueline Carey

Couverture Kushiel, tome 2 : L'élue

Comme cela faisait presque un an que j’avais lu le 1er tome et que je l’avais apprécié, je me suis dit qu’il était temps de lire la suite. De plus, une Lecture Commune sur Livraddict me donnait l’opportunité de partager mon avis avec d’autres, donc j’ai sauté sur l’occasion. J’ai un peu de retard mais pas autant que je le pensais ! ^_^ Allez parlons du livre à présent, en commençant par sa 4ème de couverture :

Vendue alors qu’elle n’était qu’une enfant, Phèdre est devenue la propriété d’un noble qui a su reconnaître la marque rouge ornant son œil : le signe de Kushiel qui lui vaut d’éprouver à jamais le plaisir dans la souffrance. Un don unique et cruel faisant d’elle la plus convoitée des courtisanes et une espionne exceptionnelle.

Puis, pour sauver sa patrie d’une sombre conspiration, Phèdre dut tout sacrifier. Mais les dieux n’en ont pas fini avec elle. Si le peuple d’Angelin aime sa jeune reine, d’autres ne pensent qu’à lui ravir la couronne. Et les comploteurs qui sont parvenus à échapper à la colère des puissants ont plus que jamais soif de pouvoir et de vengeance…

J’avais un peu peur qu’après un an, je ne me souvienne plus du 1er tome… Mais on retrouve les personnages avec plaisir et on re-rentre dans l’histoire sans souci.

Ce 2ème tome a la même « structure » que le 1er : une 1ère partie un peu lente qui permet de planter le décor, de comprendre les méandres politiques puis les intrigues commencent avec bien sûr au centre Phèdre.

Cette fois-ci, elle m’a plus touchée et je peux dire qu’en plus de la trouver intéressante, je me suis enfin attachée à elle. J’ai apprécié l’évolution que l’auteur a fait subir à ses personnages. En effet, si on reprend les mêmes et qu’on recommence, on pourrait se dire que l’histoire est semblable mais non, car les personnages sont complexes, ils mûrissent, changent, évoluent et parfois dans des directions différentes… Je pense que cette réflexion se voit surtout chez Joscelin qui parfois nous paraît perdu et même, j’ai envie de dire fragile. J’ai envie de dire que la seule qui reste fidèle à elle-même est Mélisande…

J’ai aimé voyagé avec Phèdre : Marsilikos où elle retrouve Quintilius Rousse, La Serenissima et ses intrigues et ses douleurs, l’Illyrie avec ses légendes et Kasan Atrabiades (un personnage que j’ai beaucoup aimé),  Kriti avec ses introspections, Démétrios Asterius et la Kore… Une belle brochette de personnages secondaires qui m’ont vraiment intéressée, des coutumes, des légendes, des paysages très bien décrits.

Il  y a tout de même 2 petits bémols… Une des révélations des plus importantes qu’on devine avant qu’elle nous soit dévoilée et un fin un peu longue. Une fin heureuse mais qui nous laisse tout de même des questions en suspens : Où est l’enfant ? Phèdre aura-t-elle ses 10 ans de répit ? Le tsingano sera-t-il libéré ? Mélisande va-t-elle enfin cesser les intrigues ?

En tous les cas, j’ai hâte de me plonger dans la lecture du 3ème tome ! Mais d’autres lectures m’attendent avant elle.

♥♥♥♥

Et voici les avis de mes compagnons de lecture :

Abutterflyofairytale ; Amarüel ; Anassete ; Angelebb ; Bountyfrei ; Luna ; Mypianocanta ; Quaidesamoureux ; Thrr-Gilag

Nuage de Tags