Archives de la catégorie ‘Beaux Livres’

Au Pays des Fées de Jean-Louis Fetjaine, Sandrine et Jean-Baptiste Rabouan

Couverture Au Pays des Fées

Mon frère sachant que j’aime les fées m’avait offert ce livre il y a quelques années et je ne sais pas pourquoi je l’avais seulement feuilleté mais jamais lu en entier ! Mon challenge Faërie m’a permis  de corriger cela. Voici la 4ème de couverture :

Les Belles Demoiselles n’aiment guère qu’on les nomme et ne se montrent que rarement. Mais à ceux qui savent les voir, elles racontent mille histoires. Si vous acceptez d’y croire, elle vous entraîneront peut-être dans leur monde enchanté, souterrain, invisible aux yeux des humains. Voici toutes celles que nous y avons rencontrées : fées mutines rêvant au clair de lune, fées sorcières des vieilles légendes de terroir, magiciennes, enchanteresses, Belles Dames séduisants et insaisissables. D’autres enfin, mignonnettes et rieuses, volant parmi les fleurs, émouvantes comme un rire d’enfant, un soir d’été. Ce pays de Faerie est un ravissement dont vous resterez prisonnier à jamais, comme tout heureux mortel qui entre dans la ronde des fées.

Que vous dire à part qu’en fin de compte il y avais peut-être une raison pour laquelle je ne m’étais pas plus penchée sur cet ouvrage… Les photos-dessins, ce sont eux qui ont la part belle et je trouve cela bien dommage ! Si je trouve certains portraits très réussi et quelques images belles, la plupart d’entre elles m’ont déçue ! Je vais même être dure, certaines ressemblent plus à des photo-montages ratés qu’à des œuvres artistiques ! Malheureusement, ayant des soucis avec mon scanner et ma recherche internet n’ayant pas été fructueuse, je ne peux pas vous en montrer…

Cependant les textes, parfois des contes revisités ou résumés, sont très poétiques et m’ont plu ! En voici un exemple :

L’esprit des livres

Il y a dans chaque livre une étincelle, un éclat, un petit génie, si vous préférez, qui s’en échappe dès qu’on l’ouvre et qui parfois touche le lecteur. Contrairement aux hommes qui si souvent passent à côté d’un bon livre faute d’avoir su en capter l’âme, les fées peuvent voir cette lueur de génie, en jauger l’attrait et se l’approprier à désir. C’est pour ça qu’elles apprennent vite à l’école…

J’ai retrouvé la magie des fées dans la plupart des textes et malheureusement dans peu d’illustrations, ce qui fait un ensemble inégal qui ne m’a pas séduite et je le regrette…

♥♥♥♥♥

 

Publicités

Les métamorphoses de Lascaux : L’atelier des artistes, de la préhistoire à nos jours de Pedro Lima

Couverture Les métamorphoses de Lascaux : L'atelier des artistes, de la préhistoire à nos jours

J’ai toujours été fascinée par la grotte de Lascaux (que je n’ai jamais eu l’occasion de visiter…) alors j’ai tenté ma chance quand j’ai vu que Babelio proposait ce livre en partenariat et j’ai eu la chance d’être sélectionnée.

Voici la 4ème de couverture :

Depuis sa découverte en 1940, la grotte de Lascaux, en Dordogne, nous émerveille et nous intrigue sans cesse. Pourquoi les hommes du Paléolithique, il y a 20 000 ans, ont-ils décoré ses parois de magnifiques cerfs, vaches et chevaux polychromes par dizaines ?
Cet ouvrage, réalisé à l’occasion de l’Exposition internationale Lascaux, nous plonge dans le mystère de la plus célèbre grotte ornée au monde, patrimoine commun de l’humanité, et en dévoile les secrets.
Richement illustré, il raconte la découverte de Lascaux, sa fermeture au public pour en protéger les trésors, et l’histoire étonnante de ses copies successives, qui, de Lascaux II à la 3D, nous permettent d’en admirer les beautés et d’en comprendre le sens caché.
Véritable hommage aux génies de la préhistoire, ce livre ouvre aussi un dialogue, à travers les millénaires, entre artistes d’hier et d’aujourd’hui. Ceux du Paléolithique, qui nous ont légué le plus beau des messages, et ceux qui, par leurs gestes patients, font chaque jour renaître, sous leurs pinceaux, le fabuleux chef-d’œuvre…
Un chef-d’œuvre qui se métamorphose et renaît sans cesse sous nos yeux.

J’ai pris tout mon temps pour parcourir ce livre… Il faut du temps pour assimiler les textes, visualiser ce qui y est décrit, contempler les photos mais aussi comprendre.

J’aurai aimé qu’il insiste un peu plus sur la découverte par ces quatre adolescents mais le sujet de ce livre est vraiment la grotte et surtout ses peintures. Comment ont-elles été réalisées ? A quel endroit ? Quel animal ? Et surtout quelle peut bien être leur signification ?

Si j’ai apprécié de découvrir les techniques et les pigments utilisés par ces artistes de la préhistoire, de découvrir comment a été créé Lascaux II, j’ai moins aimé cette volonté de vouloir tout interpréter… Pour moi, la vue de ces peintures ou de leurs photos, touche chaque personne de façon différente et chacun ressent et/ou comprend quelque chose de différent. Il est impossible de savoir ce que l’artiste (ou les artistes) ont voulu exprimer et je trouve cela inutile même si je peux comprendre cette volonté.

Je me demande ce que pourrait donner une grotte de Lascaux entièrement numérisée et en 3D, cela ouvre des perspectives tellement magiques !

Pour finir, je vous parlerai des photographies. Cet ouvrage est magnifiquement illustré et c’est vraiment intéressant d’avoir de grandes photos même si pour les double-pages, le « collage » est parfois gênant pour vraiment apprécier la peinture…

Un livre que je ne regrette vraiment pas d’avoir découvert même si je l’ai trouvé un peu trop technique à certains moments. Je re-parcourais avec plaisir les photos et j’ai encore plus envie de découvrir Lascaux. Un livre que je conseille à tous les passionnés de peinture rupestre et d’art en général.

♥♥♥♥

Merci à Babelio et aux éditions Synops pour ce livre.

masse_critique

synops-editions

Coureurs d’Océans

Voici 4ème de couverture :

Coureurs d’Océans présente trente des meilleurs navigateurs européens actuellement en compétition dans les principales courses transocéaniques. Sportifs accomplis, ces hommes et ces femmes défient les océans dans des conditions extrêmes et vont jusqu’au bout de l’exploit. Au-delà des performances nautiques qu’il a  l’habitude de photographier, Benoît Stichelbaut a voulu saisir la personnalité de chacun de ces marins d’exception par des portraits en noir et blanc. Accompagnés de textes de Pierre-François Bonneau ces images uniques révèlent les parcours et les doutes, le courage et la détermination de ces marins hors du commun. Dans sa préface, Isabelle Autissier, pose un regard tendre et complice sur ses pairs en aventures maritimes.

Laissez vous entraîner dans le sillage de Jérémie Beyou, Pascal Bidégorry, Arnaud Boissières, Frank Cammas, Thomas Coville, Samantha Davies, Michel Desjoyeaux, Jean-Pierre Dick,  Yann Eliès, Franck-Yves Escoffier, Karine Fauconnier, Sidney Gavinet, Yann Guichard, Marc Guillemot, Sébastien Josse, Roland Jourdain, Francis Joyon, Yves Le Blevec, Jean Le Cam, Armel Le Cléac’h, Lionel Lemonchois, Jean-Luc Nélias, Kito de Pavant, Bruno Peyron, Loïck Peyron, Vincent Riou, Bernard Stamm, Alain Thébault, Marc Thiercelin, Dominique Wavre.

Je l’avoue beaucoup de ces noms me sont inconnus alors mettre un visage sur ces noms, je n’en parle même pas.

Parlons d’abord du livre… C’est un beau livre agréable à feuilleter ! En effet, ce n’est pas vraiment un livre à lire mais on y jette un coup d’œil, on s’arrête sur un navigateur, on lit son portrait et puis on referme, soit on recommence.

Mais comme je devais écrire sur ce livre, je l’ai lu. J’avoue avoir été surprise par la préface d’Isabelle Autissier ! On a tous l’habitude de lire et arrivé à la « couture », on passe à la ligne et là, non, on continue sur l’autre page ! Plutôt original !

On a ensuite une série de photos vraiment magnifiques ! Et là, le 1er portrait. Les navigateurs sont dans l’ordre alphabétique, on commence donc par Jérémie Beyou (pour voir la liste complète, reportez-vous à la 4ème de couverture).

Tout d’abord, son nom puis lieu et année de naissance et son palmarès. Ensuite une anecdote (de course le plus souvent) et enfin son parcours. Et bien sûr, un portrait qui permet de mettre un visage sur un nom, les photos sont très belles.

Pour chaque coureur, on a la même disposition. Et cela se termine par une autre série de photos et pour terminer, une carte où sont tracées les plus grandes courses (comme le Vendée Globe).

Je mets toujours un extrait du livre, ici, difficile à sans privilégier un coureur par rapport à un autre. Alors je vais vous mettre une phrase de la préface :

« Concentrez-vous sur les yeux ; ce côté direct, parfois interrogateur, parfois teigneux, toujours cette pointe d’humour. Ils ont en commun ce regard qui en a tant vu et qui sait encore s’étonner ; la pupille à la fois concentrée du manager pointilleux, mais aussi floue, du rêveur abandonné. »

Isabelle Autissier

Pour conclure, ce que je retiendrais de ce livre, ce sont les photos et surtout les portraits. Un petit regret cependant, j’aurai aimé qu’on donne la parole aux navigateurs, qu’ils racontent une anecdote par exemple (meilleur souvenir, ce qui les a mené à la voile, etc…).

♥♥♥♥

Rêveries de Fées de Sandrine Gestin

C’est un livre de Sandrine Gestin, que j’aime beaucoup ! Allez voir son site : http://www.sandrinegestin.com/

Et voici un extrait :

L’éveil des Fées

 Les fées se lèvent,

se déplient,

et s’étirent.

Fleurs sauvages, belles et sages.

Leurs yeux d’ambre s’ouvrent sur le monde.

Un battement d’ailes,

un instant de stupéfaction,

et les larmes coulent sur leurs joues d’albâtre.

Elles ont dormi si longtemps,

ces Fées d’un autre temps.

A présent, elles s’éveillent

dans un monde dénaturé,

un monde meurtri,

un monde qui meurt.

Un dernier soupir

et les Fées s’envolent.

Elles laissent derrière elles leur stupéfaction

et se tournent vers l’avenir.

Tant pis s’il est trop tard,

tant pis s’il n’y a plus d’espoir…

Les Fées s’envolent.

Jusqu’à leur dernier souffle,

elles dispenseront leur nature féerique

à ceux qui sont encore vivants,

à ceux qui relèvent la tête

et avancent vers la lumière.

Pour eux, les Fées voleront jusqu’à l’épuisement.

Pour eux, elles mourront,

heureuses d’avoir tout donné,

d’avoir illuminé l’avenir

de ceux qui croient encore en elles.

♥♥♥♥♥

Le livre secret de Merlin de Brucero

Ce livre parle de Merlin de sa naissance à sa disparition. Il mêle histoire et légende… Les textes sont de Katherine Quenot et les illustrations de Brucero.

Il est très intéressant même si je trouve parfois les traits des dessins un peu durs et le texte (surtout vers la fin) un peu trop philosophique !

Voici quelques illustrations :

Il raconte donc la naissance et l’enfance de Merlin puis son influence sur Arthur, ses relations avec Viviane et Morgane !

Je trouve que Quenot a fait un très bon travail de recherche et synthèse car cet ouvrage est très complet que ce soit sur les côtés païens, celtiques ou christianisés de Merlin ! Il explique aussi beaucoup le rôle des druides…

En résumé, un très bon livre pour ce qui s’intéressent à ce monde ! Je vous le conseille !

♥♥♥♥♥

Nuage de Tags