Archives de la catégorie ‘BD’

Les chats de Larbier

J’ai découvert ce dessinateur au festival de BD de Perros-Guirec cette année. Il y avait :Couverture Chats Chats ChatsDont voici la 4ème :

Gris, roux, tigré, siamois, persan, le chat a son petit tempérament et toute son indépendance.

Qu’il soit gros matou ou petit minet, il peut se révéler pantouflard, chapardeur, ingrat mais aussi affectueux, curieux et surtout très drôle (souvent à ses dépens) !

Ce livre suit à la trace les plus beaux spécimens pour des gags au poil. Soyez-en sûr, vous êtes félins pour l’autre !

Et :Couverture La vie chez mon chatDont voici la 4ème de couverture :

Où ça se trouve, un chat ? Comment faire pour qu’il se sente chez nous comme chez lui ? Quel type de panier lui faut-il ? Une boîte à chaussure suffit ? Et puis comment ça marche, un chat ? Pourquoi fait-il ses griffes partout ou se met-il à courir dans tous les sens ? Et surtout, pourquoi on les aime tant, ces chats qui prennent tant de place ? Retrouvez toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur les chats dans ce guide « minet » d’infos vraies, drôles et originales pour les fous amoureux des matous !

Je n’ai pas réussi à choisir donc j’ai pris les  2 !!! ^_^ Et comme il paraît que ce 9 Mai est la journée du chat, cet article tombe pile poil !! ^_^

Que vous dire ?? Une chose est sûre, si vous avez un chat, il y a forcément des scénettes qui vont vous rappeler des attitudes ou des situations que vous avez vécu avec lui ! Et si vous n’avez pas de chat, vous n’aurez qu’une envie adopter une de ces teignes !! 🙂

Les dessins sont simples et la bd se lit très vite, trop vite ! Je suis arrivée à la fin sans m’en rendre compte, c’était trop court ! Du coup, j’ai enchaîné avec le 2ème petit livre ! Le thème est toujours les chats, on retrouve les dessins humoristiques mais il y a beaucoup plus d’infos ! Pour celui-là, j’ai pris mon temps.

J’ai appris plein de choses même si je savais déjà que c’est mon chat qui m’a choisi et pas le contraire et que je vis chez lui ! En tous les cas, des ouvrages que je conseille à tous !!

Et en prime, comme je vous ai dit que j’ai découvert l’auteur au festival de Perros-Guirec, tant qu’à faire, j’ai été le voir pour lui demander une dédicace, il est très sympa et dans la file d’attente, j’ai pu voir d’autres ouvrages avec ses dessins et je pense que je vais regarder ça d’un peu plus près !

Voici ses dédicaces :

DSCN3532 et DSCN3535

♥♥♥♥♥

 

Publicités

48H BD

48hBD-590x295

 

 

J’ai découvert cette manifestation grâce à Metyuro. Ce sont 48h (5 et 6 avril) pendant lesquelles un certain nombre de librairies et centres culturels offrent une sélection de BD et ce sans obligation d’achats. J’en avais repéré 2-3 mais j’ai surtout craqué sur Pico Bogue…

48H_BD_brutal_correction

Donc vendredi soir, je passe au leclerc culturel, je ne peux m’empêcher de faire un tour dans les livres, ouf, ils n’ont pas ceux que je cherche, ça m’évite des dépenses ! hihi Mais du côté BD, j’achète le 1er tome de la Mémoire de l’eau que je voulais faire dédicacer à Loperhet. Arrivée à la caisse, chouette, il reste des exemplaires de Pico donc je saute dessus !

Et le samedi, je devais aller sur Quimper, j’en profite pour faire quelques achats et comme ils participaient aussi à l’opération,  je ne sais pas trop si c’est autorisé mais je prends Ernest et Rebecca…

Un petit avis sur ces BD ?

news297-PicoBogue(couv)Je connaissais déjà Pico et sa sœur Ana Ana car je les avais découvert dans le journal et j’avais craqué sur l’humour de cette BD. Les dessins sont simples et en lisant la plupart des planches, on ne peut pas s’empêcher de sourire ou même de rire ! Pico et ses répliques ravageuses, Ana Ana et son originalité, les parents et les grands-parents qui ont parfois du mal à les suivre ! Franchement, j’adore, c’est rafraîchissant et je la conseille à tous ! Je lirai la suite avec plaisir.

ernest-et-rebecca-1

Je découvrais Ernest et Rebecca, je trouvais le dessin très mignon. J’avais peur qu’elle soit trop enfantine mais je ne perdais rien à essayer. J’ai été agréablement surprise. Bien sûr c’est une BD plutôt pour les petits avec beaucoup d’imagination, beaucoup de couleurs, des formes arrondies. Et pourtant… Quand on lit et qu’on voit les thèmes abordés : la maladie, l’adolescence (avec la grande sœur) et la séparation des parents… Je ne sais pas si j’irai jusqu’à acheter la suite mais j’ai apprécié cette découverte.

Maliki, tome 2 : Une rose à l’amer

Couverture Maliki, tome 2 : Une rose à l'amer

Je me suis enfin décidée à lire le tome 2 qu’on m’a offert à Noël !

La 4ème de couverture étant un dessin je vais juste vous décrire l’image et vous écrire ce que dis Maliki :

Maliki est sur la plage et est penchée sur un seau avec Fleya et Fëanor…

« Bon alors là y’a un crabe, là un bulot et ça c’est un mini-poisson plat et ici un bernard-l’ermite. Ce sont des BETES, comme vous mais encore plus primitives. Le seau c’est comme si c’était leur univers, ils n’ont même pas conscience qu’on les regarde, et ils veulent juste qu’on leur fiche la paix… Et comme dans notre vie à nous, ils misent sur l’attaque, la défense, l’adaptation ou l’usurpation ! Vous saisissez le concept ? Ce sot c’est trop la vie quoi ! Et non vous ne pouvez pas les mangez ! On les relâche après… »

N’hésitez pas à faire un tour sur son blog !

Il n’est jamais facile de faire des articles sur des BD mais je trouve que c’est encore plus difficile quand ce sont des strips vu que ce sont de courtes histoires.

Tout ce que je peux dire, c’est que j’ai beaucoup aimé ce livre, un peu moins que le 1er car j’ai moins rigolé mais cela reste une lecture drôle et sympathique. Le pauvre Fëanor, toujours aussi attachant qui essaye de miauler pour réclamer sa nourriture, la petite Maliki qui découvre la « joie » de la pêche et de la chasse aux souris et qui « rate » sa 1ère réincarnation, l’arrivée de Fang, etc…

Mais vu le titre, la couverture et la 4ème de couverture, je m’attendais à plus de souvenirs d’enfance et/ou de vacances… Mais ce n’est pas important ! ^_^

Voici quelques extraits que de strips que j’ai apprécié :

Une drôle de paresseux albinos :

 Paresseux

Un chat-écureuil plutôt étrange :

 Mali

Et un chat en polystyrène qui a traumatisé Fleya :

Chat_2Ce livre est un coup de cœur comme le 1er et je vais continuer ma découverte de cette série !

♥♥♥♥♥

Hannibal Meriadec et les larmes d’Odin, intégrale de Jean-Luc Istin & Stéphane Créty & Sandrine Cordurié

Voici le descriptif de cette série :

Hannibal Meriadec le capitaine du Mac Lir, pirate et sorcier, convoite 7 diamants d’une taille improbable. La légende raconte qu’Odin, le père des dieux, lorsqu’il perdit sa fille, pleura 7 larmes. Ces 7 larmes échappées des yeux du titan tombèrent sur la terre et devinrent 7 diamants d’une pureté jamais égalée. Un ancêtre d’Hannibal témoigne dans un manuscrit de l’existence de ces pierres précieuses. Mais ces dernières sont également recherchées par un ordre ancien, secret : l’ordre des cendres. Un ordre prêt à tout pour mettre la main sur ce trésor. Et si l’équipage de Meriadec se voit déjà riche, Hannibal destine ce bien à un tout autre objectif. Car l’amour de sa vie voyage avec lui… Sélina… Le souvenir de sa beauté le hante, alors qu’aujourd’hui, sa silhouette masquée arpente le Mac Lir.

Connaissant déjà la série Le Sang de Dragon, je connais déjà le capitaine Hannibal Meriadec mais il m’intriguait ! Je voulais en savoir plus sur cet homme sombre, mystérieux et même cruel… Quels secrets pouvait-il cacher ?

Ayant aimé les tomes de Sang de Dragon, appréciant le style d’Istin et de Créty, cette série sur Hannibal Meriadec avait tout pour me plaire ! Et je n’ai pas été déçue ! J’ai retrouvé des personnages que j’aimais comme Thorn et Puck et j’en connais désormais plus sur Meriadec (d’où viennent certaines de ses noirceurs et tristesses notamment) mais il me reste quelques questions (sur ses origines par exemple qui sont évoquées dans Le Sang de Dragon)… Peut-être aurai-je toutes mes réponses à la fin de la série ! En tous les cas j’ai hâte de connaître la suite !

Je me suis laissée emportée par l’histoire d’autant plus car c’est une intégrale, le passage entre les tomes se fait facilement, et la qualité des dessins est toujours aussi remarquable !

Seul regret, comme c’est une intégrale, je suis privée de la couverture du 3ème tome… Heureusement qu’ils l’ont mis dans le cahier graphique ! ^_^

♥♥♥♥♥

Les pierres qui brûlent, qui brillent, qui bavardent de Martial Caroff & Marion Montaigne & Matthieu Rotteleur

Et voici la 4ème de couverture :

Une pierre brillante tellement dure qu’elle ne peut être rayée que par elle-même.

Un sol qui garde les traces d’une averse vieille de plusieurs millions d’années.

Une météorite qui fait fondre des roches. Ce n’est pas possible ? Mais si !

Les pierres sont des bavardes qui racontent des histoires incroyables :

celles qu’a connues notre planète depuis sa naissance.

Grâce au livre que tu as entre les mains,

tu apprendras à reconnaître les cailloux tout simples qui se trouvent près de chez toi,

tu t’émerveilleras en découvrant des pierres extraordinaires

et tu t’amuseras en lisant d’étonnantes anecdotes.

Suis le guide et ouvre les yeux en grand !

Voici les mots de la maison d’édition pour vous parler de l’auteur :

Martial CAROFF est Maître de Conférences en pétrologie et géochimie magmatiques à l’Université de Brest et auteur de plus de quarante articles scientifiques. Il travaille sur différents chantiers (Polynésie française, Massif armoricain, Portugal, Mayotte bientôt, etc.). Il est par ailleurs auteur de romans historiques et de science-fiction tant en adulte qu’en jeunesse.

(Vous pouvez retrouver mes articles sur d’autres de ses livres : Karl et Ys en Automne)

Et des illustrateurs :

Marion MONTAIGNE est née en 1980 à l’île de la Réunion. Après un Bac ES, elle a étudié l’illustration à l’école Estienne puis le dessin d’animation au Gobelins. Elle est principalement illustratrice et auteure de BD. Elle a publié 4 bandes dessinées (chez Lito, Bayard et Sarbacane). Elle travaille régulièrement pour la presse et l’édition jeunesse (Bayard, Milan, Lito, Nathan, etc.) et est aussi scénariste sur le dessin animé Mandarine & Cow (saison 2, France 3).

Matthieu ROTTELEUR : «Comme tous les enfants, je dessinais très bien. Je ne me suis pas arrêté depuis, mais le résultat est de moins en moins bon. J’insiste. Je cherche à droite, à gauche. Je voyage entre les domaines de l’illustration et de l’animation. J’explore avec un pinceau, des crayons, ou une paire de ciseaux à la main. Je sonde entre le réel et l’imaginaire, le sérieux et l’absurde, la routine et l’imprévu…»

J’ai été agréablement surprise par cet ouvrage ! Au départ, j’ai eu peur qu’il soit plus pour les enfants mais dès les premières pages, on comprend que ce livre s’adresse à tous !

Le ton est très agréable et chaque double page est découpée de la même façon : une explication sur les roches, des dessins les montrant, « Où les trouve-t-on ? » puis « Un peu de science », « La petite histoire » et « Le saviez-vous », le tout ponctué de dessins humoristiques. (dont voici des exemples : pages 50 et 25)

On a donc des informations diverses et variées qui nous apprennent plein de choses ! J’ai toujours aimé les anecdotes et je trouve qu’elles sont bien utilisées : elles rajoutent de l’information dans d’autres domaines que la géologie sans pour autant nous perdre ou nous noyer.

Niveau illustrations, je suis un plus mitigée… Si j’admire la qualité du travail de Matthieu Rotteleur, j’aurai parfois préféré avoir des photos au lieu de dessins. Pour les dessins humoristiques de Marion Montaigne, je suis moins cliente de ce genre d’illustrations, bien sûr certaines m’ont fait sourire mais je ne les ai que moyennement appréciées.

En tous les cas, un livre que je conseille à tous, petits et grands, que vous vouliez découvrir la géologie ou approfondir vos connaissances. Ce livre est très bien fait, intéressant, ludique et instructif.

♥♥♥♥

Maliki broie la vie en rose

Ca fait un moment que je suis Maliki sur internet et j’en suis fan mais je ne m’étais jamais décidée à acheter un album. Alors j’étais très contente quand j’ai reçu le premier tome pour Noël (merci Christophe) !

Difficile de vous mettre la 4ème de couverture vu que c’est un dessin mais je vous note ceci :

« Non mais c’est vrai quoi ! Pourquoi j’irai me casser la tête à pondre des scénarios extravagants, alors que la vie réelle est déjà complètement improbable ! »

Pour les extraits, je vous renvoie à son blog ! Même s’il y a des strips que j’ai vraiment aimés et que je n’avais jamais lu ou dont je ne me souvenais pas !

Difficile de faire un article sur cet ouvrage… J’en ai adoré la lecture ! Parfois, je rigolais toute seule en lisant et Gipsy (mon chat) se demandait ce qu’il m’arrivait ! Eh oui, désolée pour Maliki mais moi aussi, je fais partie des personnes qui sont fan de ses chats ! Ce sont les strips les représentant qui m’ont fait le plus rire ! (surtout que pendant que je finissais ma lecture Gipsy et Némo (le chat de ma sœur) étaient en train de jouer et de se courser dans tout l’appart ! ^_^)

Un coup de cœur pour ce livre (tellement que je l’ai prêté à ma sœur dans la foulée !!) et j’ai très envie de découvrir le tome 2 !

♥♥♥♥♥

Et allez, je ne peux pas résister :

Azur, tome 1 : Providence d’Ogaki

J’avoue que je ne suis pas très à l’aise pour chroniquer les BD, moins l’habitude sûrement et bizarrement, je trouve cela plus difficile que pour les romans. Mais quand j’ai vu cette BD en partenariat sur Babelio, je me suis laissée tentée, séduite par la couverture et le résumé :

Sitôt débarquée à Providence, Nikki s’attire des ennuis. Mais que fait une jeune fille dans un endroit aussi peu recommandable, repère d’ivrognes et d’escrocs en tous genres ? Sam, contrebandier bien connu du coin, accompagné de son fidèle Issuzu, compte bien en savoir un peu plus et y voit là un bon moyen de récupérer quelques sacs d’or. Mais il n’est pas le seul à s’intéresser de près à la nouvelle venue…

La 4ème de couverture que voici est beaucoup moins explicite et présente, je pense, plus la série que ce 1er tome :

Bienvenue dans le monde d’Azur !

Un monde fantastique où les bateaux volants

sillonnent les nuages pour rallier les terres flottantes.

Nikki, Sam et Issuzu partent à la recherche du mythique

Grand Continent. Mais cette terre attise la convoitise

d’autres royaumes qui ne reculeront devant rien

pour s’en emparer…

 Philippe Ogaki a presque tout fait sur cette BD même s’il s’est fait aider par Galou pour la couleur :

Philippe Ogaki a toujours rêvé devenir dessinateur de bande dessinée. Il travaille d’abord en tant que story-boarder et designer pour le cinéma, puis dans le dessin animé. Cette période lui permet d’approfondir et de découvrir un grand nombre de techniques. Il travaille ensuite sur de longs métrages d’animation en images de synthèse, notamment Arthur, réalisé par Luc Besson. En 2002, son premier projet de bande dessinée est publié aux Éditions Delcourt : Les Guerriers du silence, adaptation de la célèbre trilogie de Pierre Bordage, un classique de la science-fiction française.

J’ai été un peu déçue par cette BD, autant les décors sont soignés, autant les personnages ont parfois les traits grossiers ce qui fait que je n’ai pas vraiment accroché au dessin, ce qui est bête pour une BD… (Voici les 1ères planches)

Les personnages sont plutôt caricaturaux que ce soit :

– Nikki, au coup de poing facile dès qu’un mot lui déplaît et grande gueule, heureusement, sa fragilité transparaît sous cette image grâce à sa recherche de son grand-père…

-Sam, « transporteur » qui a un grand sens du commerce et dont la loyauté va à celui qui a le plus d’argent. Mais on sent aussi qu’il est plus généreux qu’il veut bien le montrer.  Ce dernier m’a fait penser à Herc, le navigateur de Jayce et les Conquérants de la Lumière.

– Issuzu, celui qui m’a le plus plu, au physique peu engageant, à l’air féroce mais gentil et végétarien !!

– Le Capitaine Gayle, personnage important de ce tome même si on ne le rencontre pas… C’est le grand-père de Nikki, il a bercé son enfance avec les récits de ses aventures (réelles ou non ?) mais la plupart des gens le prend pour un vieux fou…

Cependant, l’histoire est intéressante et donne envie de connaître la suite !

Encore Merci à Babelio et aux éditions Delcourt pour ce partenariat !

♥♥♥♥♥

Nuage de Tags