L’annulaire de Yoko Ogawa

Couverture L'annulaire

J’aime beaucoup la collection Babel alors j’ai choisi ce petit livre lors d’une offre où l’on donnait un cadeau. Pourtant la couverture est bizarre et la 4 ème de couverture n’aide pas :

Dans un ancien foyer de jeunes filles transformé en laboratoire, M. Deshimaru, taxidermiste du souvenir, prépare et surveille des “spécimens”, tandis que la narratrice de ce récit, assistante et réceptionniste, accueille les clients venus confier au mystérieux spécialiste d’insolites bribes de leur histoire : des ossements d’oiseau, quelques champignons microscopiques, une mélodie, une cicatrice…
Amputée d’une infime partie d’elle-même depuis un accident du travail, la jeune assistante tombe peu à peu sous le charme du maître de ce lieu de mémoire malsain et fascinant.

Cependant l’expression « taxidermiste du souvenir » m’a attirée. Je l’ai emporté avec moi dans ma valise lors de mes vacances car il ne fait que 95 pages et qu’il serait donc rapide à lire.

Et en effet, il a été très rapide à lire : moins d’une heure et demi. L’histoire est très spéciale… Elle est racontée par une femme dont on ne connaît même pas le nom. La narratrice nous raconte son parcours, sa vie, son travail, son accident, sa nouvelle vie.

Etrange son nouveau lieu de travail, étrange son nouveau travail, étrange son nouveau patron. Il reste une impression de malaise malgré la nature du travail de M. Deshimaru. Il naturalise des « objets », il enferme des souvenirs, le plus souvent douloureux ce qui permet aux personnes d’avancer, parfois d’oublier. Mais la personnalité de M. Deshimaru est ambiguë, il essaye d’avoir un ascendant sur la narratrice ce que je n’ai pas aimé. Les seuls personnages que j’ai aimé ce sont les vieilles dames du 223 et du 309 et le cireur de chaussures.

Malgré la fin très mystérieuse, ce qui n’est pas étonnant vu l’histoire, on se doute de ce qu’il se passe ou alors chacun se fait son interprétation.

Et pour aller dans l’étrange jusqu’au bout, malgré une histoire qui ne m’a pas plu, tout n’est pas négatif. En effet, j’ai aimé le style de l’auteur, la poésie de ses mots. Du coup, j’essayerai de trouver un autre livre de cet auteur pour voir si le style me plaît toujours autant et si ses autres histoires m’intéressent plus !

♥♥♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :