Couverture Au pays des kangourous

J’ai été contacté par les Editions J’ai Lu pour recevoir Au Pays des Kangourous de Gilles Paris. Le nom de l’auteur ne me disait rien mais la 4ème de couverture m’a touchée :

Simon, neuf ans, vit avec son père Paul, écrivain, et sa mère Carole, femme d’affaires qui passe sa vie en Australie. Le jour où Paul est hospitalisé pour dépression, Simon voit son quotidien bouleversé.

Recueilli par Lola, sa grand-mère fantasque, il rencontre aussi l’évanescente Lily, enfant autiste aux yeux violets. Au travers des songes qu’il s’invente, Simon va tâcher de mettre des mots sur la maladie de son père et de trouver des repères dans cet univers dont le sens lui résiste.

En relisant les infos sur l’auteur, je me suis rendue compte qu’il avait écrit Autobiographie d’une Courgette, un livre que j’ai lu il y a bien longtemps et dont je ne me souviens pas beaucoup et que donc cet auteur ne m’était pas si inconnu que ça et même si je ne me souvenais pas beaucoup de ma lecture, j’en gardais un bon souvenir.

Donc je me suis lancée dans ce roman avec un bon a priori.

Première impression, l’histoire est racontée avec le point de vue du petit garçon donc avec le ton et le langage qui va avec… Cela peut surprendre et il faut s’y habituer. Puis on découvre peu à peu les personnages, ils sont attachants, hauts en couleurs, on arrive très bien à se les représenter.

Cependant, il ne faut pas oublier le fond de l’histoire, le papa de Simon est dépressif et Simon essaye de comprendre ce qu’il se passe. Il exprime ses doutes, ses questions avec ses mots d’enfant, il ne sait pas à qui se confier : les grands ne répondent pas à ses questions… Il sent que quelque chose ne va pas, il se demande s’il a une part de responsabilités, il s’évade dans ses rêves pour y faire face.

On comprend avant lui le fin mot de l’histoire et c’est peut-être ce qui m’a un peu dérangée et je l’avoue je me suis lassée de ce point de vue « enfantin » et pourtant je ressors avec une très bonne impression de ce roman. C’est une lecture touchante, émouvante mais avec de l’humour.

Je conseille donc la lecture de ce roman et je pense continuer ma découverte de cet auteur et pourquoi pas relire Autobiographie d’une Courgette !

♥♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :