Couverture Ce qu'il advint du sauvage blanc

J’ai eu le plaisir de recevoir ce livre en partenariat. J’ai tout de suite été intriguée par la 4ème de couverture :

Au milieu du XIXe siècle, Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, est abandonné sur une plage d’Australie. Dix-sept ans plus tard, un navire anglais le retrouve par hasard : il vit nu, tatoué, sait chasser et pêcher à la manière de la tribu qui l’a recueilli. Il a perdu l’usage de la langue française et oublié son nom. Que s’est-il passé pendant ces dix-sept années ? C’est l’énigme à laquelle se heurte Octave de Vallombrun, l’homme providentiel qui recueille à Sydney celui qu’on surnomme désormais le « sauvage blanc ».

En plus, ce roman est inspiré d’une histoire vraie, j’ai donc voulu en savoir plus. Dès que je l’ai reçu, je l’ai commencé.

Pour ne rien vous cacher, j’ai été perturbée par l’alternance entre la vie de Narcisse et les lettres de M. de Vallombrun. Même si les deux sont intéressants, j’ai trouvé que cela cassait le rythme. On veut en savoir plus sur la survie et l’adaptation de Narcisse et on passe au Sauvage blanc ; on veut en savoir plus sur l’évolution et l’apprentissage du Sauvage blanc et on repasse à Narcisse…

Malgré cela, j’ai apprécié ma lecture. On s’attache à Narcisse, on s’inquiète pour lui, on comprend ses réticences même si parfois ses propos dédaigneux à l’égard de ceux qui l’ont recueilli et surtout de ceux qui l’apprécient (comme la vieille et Waiakh) m’ont « choquée ». On comprend moins le Sauvage blanc… Pourquoi ses silences ? On se pose les mêmes questions que M. de Vallombrun mais on n’a peu de réponses pour ne pas dire aucune.

En parlant de M. de Vallombrun, c’est un personnage que je n’ai pas vraiment apprécié… Il est vrai qu’il a recueilli le Sauvage blanc sans rien savoir de lui et sans le juger mais il oublie souvent l’homme pour le sujet d’études. De plus, il se pose rarement la question de savoir si c’est vraiment mieux pour Narcisse de « redevenir français » plutôt que de rester « sauvage ».

Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus, juste que la fin m’a agacée… Trop de questions restent en suspens et moi, j’aime avoir des réponses.

N’empêche que c’est un livre que je conseille car très intéressant.

Merci à Livraddict et aux éditions Folio pour cette découverte.

LAFolio

 

 

♥♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :