Fièvre de Val McDermid

Couverture Fièvre

Encore un livre emprunté, une amie de ma sœur était tellement enthousiaste après sa lecture (elle a acheté tous les livres qu’elle voyait de cette auteur après, c’est pour dire) que je me suis laissée convaincre ! Voici la 4ème de couverture :

Le psychologue profileur Tony Hill a cette fois-ci affaire à un adversaire des plus retors. Un tueur insensible à la jeunesse et l’innocence, motivé par les désirs les plus pervers…

Lorsqu’on retrouve le cadavre mutilé d’une adolescente, Tony et l’inspecteur en chef Carol Jordan se rendent vite compte que c’est le début d’une cruelle campagne qui prend pour cible des jeunes gens sans lien apparent. Leur assassin, tel un véritable caméléon, les rencontre sur internet, feint de partager leurs centres d’intérêts ou leurs croyances, tout ça pour les mener à une mort certaine. Aux prises avec les fantômes qui ressurgissent de son passé, Tony, écarté de l’affaire par le patron de Carol, a désespérément besoin de s’évader dans le travail. Il lutte pour trouver les bonnes réponses dans l’une des enquêtes les plus éprouvantes qu’il ait jamais menées…

Maître incontesté du polar, McDermid met son héros au supplice dans ce nouvel opus. Effroyable et brillant.

Et un extrait même si je ne suis pas sûre qu’il soit représentatif :

Mieux valait organiser certaines réunions en dehors du lieu de travail. Carol l’avait toujours su d’instinct ; Tony lui avait fourni une explication rationnelle. « Il suffit de sortir les gens de leur environnement pour que les hiérarchies soient brouillées. Ils sont alors légèrement déstabilisés mais ils essaient aussi de se faire remarque, de s’imposer. Ca les rend plus créatifs, plus innovants. Et c’est indispensable dans un service où l’on veut aller de l’avant. Rester ouvert d’esprit et inventif est l’une des choses les plus difficiles à accomplir, surtout dans des organisations hiérarchiques comme la police. »

Dans une brigade comme la leur, il était encore plus capital de toujours garder une longueur d’avance. Comme James Blake le lui avait si ostensiblement rappelé, les unités d’élites étaient toujours beaucoup plus surveillées que les services classiques. Elaborer de nouvelles stratégies qui s’avéraient efficaces constituait donc une manière simple de désarmer les critiques. La pression était à présent plus forte que jamais, mais Carol faisait confiance aux membres de son équipe pour défendre leurs rôles aussi âprement qu’elle le ferait elle-même. Et c’est pour cette raison qu’elle se trouvait à présent en train de prendre commande des boissons dans la salle de karaoké privée de son resto thaï préféré.

Je reste sur ma faim avec cette lecture… Peut-être que j’en attendais trop ! Il y a beaucoup de choses que le lecteur voit arriver avant les protagonistes du fait que l’histoire est racontée du point de vue de Tony et de celui de Carol. Comme on suit leurs enquêtes, on a un temps d’avance sur eux et je ne sais pas si c’est parce que je lis de plus en plus de thriller mais j’avais deviné d’autres points plus tôt que je ne l’aurai dû.

C’est le côté le plus négatif de ma lecture car dans ce genre de roman, j’aime être surprise, qu’il y ait des retournements de situations auxquels on ne s’y attend pas… Donc de ce point de vue, c’est raté pour moi.

Mais le point fort de ce livre ce sont des personnages ! On a envie d’en savoir plus sur eux et pour cela on est obligé de lire les autres romans de l’auteur. Que ce soit Carol ou Tony, on sent des fragilités et on se demande quelle est leur vraie relation et ce qu’elle va donner. Le psy tourmenté, ça fait peut-être un peu cliché mais vu sa vie et son boulot, ça se comprend ! Sa façon de fonctionner m’a intrigué et j’ai aimé que Carol l’aide à tout prix (même à son encontre !). Mais ce ne sont pas les seuls qui sont intéressants, chaque membre de l’équipe a ses points forts et un seul livre ne permet pas de tout appréhender.

En conclusion, j’en lirai sûrement un autre pour me faire un avis définitif sur cet auteur mais pour ce livre-ci, un avis en demi-teinte…

♥♥♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :