Couverture Chronique du Soupir

Je suis tombée amoureuse de la couverture donc j’ai acheté ce roman et j’ai découvert une fois rentrée, que je l’avais mis dans ma wish-list ! Quand j’ai vu que Jessy_Violette organisait une LC, c’était l’occasion pour éviter qu’il reste trop longtemps dans ma PAL ! J’aurai dû écrire cet article pour le 15 et j’étais largement dans les temps pour la lecture mais comme souvent je suis en retard pour la chronique ! ^_^ (vous commencez à en avoir l’habitude !)

Voici la 4ème de couverture :

Lilas, une naine flamboyante, a choisi de prendre sa retraite de chef de la garde du palais de la Haute Fée pour ouvrir une auberge au bord de la mer. Une existence presque trop paisible…

Alors qu’elle s’interroge sur son avenir, son fils Saule fait irruption dans l’auberge. Il serre dans ses bras une jeune fille de seize ans, Brune, à l’agonie. Bien que pressentant l’immense danger qui émane de Brune, Lilas décide de les protéger envers et contre tous.

Dans un monde dominé par les fées, nains, elfes et sirènes affrontent leur destin. Arriveront-ils à conquérir leur liberté ?

Je ne connais l’auteur que de nom et de vue alors voici les quelques mots qui le présentent :

Mathieu Gaborit est né en 1972. Sa première trilogie, Les Chroniques des Crépusculaires, a connu un succès immédiat. Il a depuis écrit une dizaine de romans dont Agone et les Chroniques des Féals. Il se consacre également à la conception de jeux de rôles et de jeux vidéo.

Un extrait ?

Taverne des Somnambules.

Cerne observe, les yeux mi-clos, le garçon boire à petites gorgées son verre d’hydromel. Affaissé dans un angle de la salle commune, le dos calé contre un coussin crasseux, Cerne fait tournoyer son propre verre dans la lumière des chandelles qui grésillent sur leur table. Il a déjà vidé deux bouteilles de vin, il s’apprête à écluser la troisième. L’alcool, pourtant ne parvient pas à chasser l’empreinte des renégates, ni même l’odeur des mendiants qui se pressent au comptoir pour recevoir un bol de soupe.

Cerne aime cet endroit sans trop savoir pourquoi. Peut-être le bruissement lancinant de ces cohortes misérables qui sortent avec un peu d’espoir. A moins que le vin y soit meilleur qu’ailleurs.

Il n’est pas très représentatif du roman mais j’aime bien le style ! ^_^

Je ne vais pas vous mentir, je galère à écrire mon ressenti sur ce livre… Il était plein de bonnes promesses et je trouvais le concept de départ original. Mais même maintenant après l’avoir fini et laissé décanter les choses, je ne suis pas sûre d’avoir tout compris. Et pourtant j’ai aimé le livre, en grande partie pour la plume de l’auteur et pour son originalité.

Je vais essayer de vous expliquer sans trop vous en dire, il ne faudrait pas que je vous spoile !

L’idée de départ (que l’on voit sur la couverture), c’est que le cœur est remplacé par une fée, avec qui on peut communiquer (interactions plus ou moins importantes en fonction des personnes). Comme je l’ai dit, j’ai beaucoup aimé cette idée ! J’ai eu un peu plus de mal à comprendre le souffle car chacun ne le contrôle pas de la même façon (quand il peut le contrôler) et ne l’utilise pas de la même façon… C’est resté assez flou pour moi !

J’ai bien aimé les personnages et leur diversité mais je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher à eux, le seul qui m’a touché, c’est Saule (quoique j’ai apprécié Lorgue aussi) ! Les autres sont souvent trop extrêmes et parfois prêts à n’importe quel sacrifice (je pense à Lilas surtout mais à Brune aussi).

L’idée des sirènes et de leur géode contrôlée par le chant est aussi originale et m’a plu (peut-être parce que j’ai un faible pour les sirènes) !

Au final, j’ai eu l’impression d’un roman assez sombre entre les renégates, les spectres, les nécrovents, etc… Je n’ai pas tout compris au Souffle, aux lignes d’énergie, aux Verticales et aux Horizontales J’aurai aimé plus d’explications mais je pense que ça n’aurait pas tenu en un seul tome.

En résumé, un livre qui m’a plus mais qui me semble complexe. Je ne le conseillerais pas à ceux qui veulent découvrir la Fantasy car commencer par cette lecture peut être assez rude. Je pense que je lirai d’autres romans de Mathieu Gaborit car sa plume et ses idées m’ont plu !

Et voici mes compagnons de lecture :

Jessy_Violette ; Aeyrine ; MadlyDam ; Stelphique ; Mack ; Luna

♥♥♥♥♥

Publicités

Commentaires sur: "Chronique du Soupir de Mathieu Gaborit" (6)

  1. La frustration quant au manque de descriptions revient dans beaucoup de chronique. Je suis tout de même ravie d’apprendre qu’il ne t’a pas laissé un mauvais ressenti. Je ne l’ai toujours pas fini, mais pour l’instant il me plait. Je réussis plus ou moins à comprendre ce qu’il se passe, et je dois dire que j’aime tout de même. J’apprécie beaucoup Lorgue comme toi, ainsi qu’Errence. Et je dois dire que Diène m’intrigue (moi aussi j’ai un faible pour les sirènes ^^). Merci de m’avoir accompagnée dans cette lecture commune. J’espère qu’on aura l’occasion d’en refaire une !

    • petitemarie29 a dit:

      Lire la discussion avec l’auteur sur LA m’a donné quelques infos sur le peu de « descriptions » et d’explications.
      Cette LC fut un plaisir et j’ai vu que tu avais fini ta lecture donc je file lire ton avis de suite !
      Pour une autre LC, ce ne sera pas dans l’immédiat, j’en ai eu 4 d’affilée (dont une qu’il me reste à faire) et j’ai été un peu déçue par certaines…

  2. J’avoue que je ne suis pas vraiment tenté par ce livre, en plus les avis contradictoires que j’ai lu à droite et à gauche ne me pousse pas à me pencher sur ce roman. Peut être un jour je me laisserai tenter mais c’est sûrement pas pour tout de suite. En tout cas content que tu l’ai apprécié 🙂

    • petitemarie29 a dit:

      Je ne mentirai pas, c’est surtout la couverture qui m’a poussé vers ce livre ! Bon, aussi l’envie de découvrir cet auteur mais comme souvent il fait des « séries », je trouvais sympa de la découvrir avec un seul tome. Manque de chance, apparemment, ce n’est pas le plus facile pour aborder du Gaborit ! ^_^

  3. Comme dit Jessy, apparemment on a tous était frustrés par le manque descriptions et suis d’accord avec toi quand tu dis que c’est pas à conseiller pour découvrir la Fantasy. En tout cas contrairement à moi tu as su tout de même apprécier cette lecture 😉 Mais je laisserai une autre chance à cet auteur, j’ai le tome 1 et 2 des « Chroniques de Féals » en ebook dans ma pal, je les lirais surement courant 2013 🙂

  4. Je n’ai pas tout compris non plus mais ça ne m’a pas dérangée plus que ça : y’a pas mal de choses dont on a pas d’explications dans notre monde, donc j’ai décidé de le prendre comme ça… Et puis ça m’a permis de me faire ma propre idée sur certaine chose et donc de « participer » un peu à l’histoire 😉

    Dommage qu’il ne t’ai pas plus plu. En tout cas, j’avais moi aussi craqué sur la couverture : elle est vraiment chouette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :