Brioche de Caroline Vié

Couverture Brioche

Je n’ai pas du tout été attirée par la couverture mais la 4ème de couverture m’a vraiment intriguée :

Il paraît que tu n’es pas très beau. Je le vois. Je le sais. Et j’ai rarement vu quelqu’un d’aussi mal fagoté. Quand tu marches, tu te dandines. Tes jambes sont arquées. Tu as largement dix kilos de trop. J’ai bien vu tout ça. Mieux que personne. Mais j’aime chacun de tes défauts. Comme je suis seule à les chérir, tes faiblesses n’appartiennent qu’à moi.

J’ai donc postulé au partenariat proposé par Livraddict et les éditions JC Lattès et j’ai eu le plaisir d’être choisie !

Bonne surprise quand j’ai reçu le roman, l’image est sur un bandeau, on peut donc l’enlever et on se retrouve avec une couverture beaucoup plus sobre !

L’auteur est critique de cinéma et ce livre est son 1er roman.

Un extrait pour le style :

Je ne peux plus dire ton nom. (…) Ne le prends pas mal : ces parenthèses sont pour ta protection. Ne les considère pas comme une insulte. Elles sont comme une étreinte qui t’entoure, la caresse parfaite, l’hommage ultime de quelqu’un dont le métier est d’écrire des noms. Imagine qu’elles sont le câlin que je ne te ferai plus, comme mon bras autour de tes épaules. Beaucoup d’espace de chaque côté pour que tu ne te sentes pas étouffé. Je ne veux pas t’effrayer. Tu es si vite effarouché. Tout le monde a ses limites. Les miennes sont ces parenthèses. Un jour, les syllabes de ton nom m’ont fait si mal qu’elles n’ont plus passé mes lèvres. Elles étaient coincées tout à l’intérieur, agrippées avec de petites griffes, tatouées dans le dedans de moi. Impossible de les en sortir, plus j’essayais, plus cela me rentrait dans la chair.

Cet extrait est la 1ère page du roman. Le style de l’auteur m’a tout de suite plu, j’ai été séduite par cette écriture juste, sensible, parfois ironique, parfois poétique. C’est le gros point positif de ce roman.

Première déception, passée cette 1ère page, j’ai été un peu perdue ! Je ne voyais pas le rapport entre la 4ème de couverture et le roman. Je me suis dit que c’était un roman qu’on ne comprenait qu’à la fin. Heureusement, on comprend à mesure que l’on avance dans la lecture même si on reste un moment dans le flou. Mais justement au fur et à mesure de la compréhension, un sentiment de malaise s’installe. Ce roman est dérangeant sur le fond.

Je ne peux pas trop vous en dire donc j’en resterai là ou presque !

J’ajouterai seulement que les anecdotes sur les interviews des vedettes de cinéma sont délectables et qu’on ne peut s’empêcher de se demander qui est ce (…).

Pour résumer, j’ai vraiment apprécié le style de Caroline Vié mais je n’ai pas adhéré à son 1er roman duquel on reste plus spectateur qu’autre chose (j’aime quand je peux m’identifier aux personnages ou quand j’ai de l’empathie pour eux, ce qui n’a pas été le cas ici). Quant à vous le conseiller, j’ai envie de dire oui car c’est un roman assez particulier soit on aime, soit on n’aime pas et vous ferez peut-être partie de ceux qui aimeront !

Encore merci à Livraddict et aux éditions JC Lattès.

♥♥♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :