J’étais contente quand Livraddict et les éditions Le Livre de Poche ont proposé ce livre en partenariat et encore plus contente quand j’ai été choisie pour le recevoir ! Je trouve la couverture magnifique (dans la même veine que celle de Graceling) et 4ème de couverture m’a intriguée :

Rouge n’est pas belle. Elle est sublime et elle peut contrôler les esprits, des qualités qui attisent la passion comme la haine. Aussi a-t-elle choisi de vivre à l’écart du monde. Mais des seigneurs rebelles ont rassemblé des armées et s’apprêtent à marcher contre le royaume de Dells. Rouge peut le sauver… à condition d’affronter les ombres du passé et des ennemis déterminés à l’anéantir. La beauté est une arme, et Rouge va s’en servir.

Pour l’auteur, vous pouvez vous reporter à mon article précédent. En effet, ayant vu qu’il valait mieux lire Graceling avant Rouge, c’est ce que j’ai fait !

J’ai fini Graceling enthousiaste et j’ai donc commencé Rouge avec beaucoup d’attente ! Trop peut-être… Dès les premières pages, je remarque que je ne suis pas embarquée comme pour le « 1er tome » (je mets ceci entre guillemets car les 2 peuvent se lire séparément même si Graceling donne quelques clés pour mieux comprendre ce roman). Rouge m’est apparue moins attachante que Katsa et il y a plusieurs traits de son caractère qui m’ont énervée ! Même si j’ai de l’indulgence pour elle, vu sa vie, vu ce qu’elle est et son amour pour Petit m’a fait lui pardonner beaucoup de choses.

Ceci est pour le personnage principal mais bien sûr on ne parle pas que d’elle et les personnages secondaires m’ont plus intéressée (Brigan, Archer, Hanna, Clara, Musa, …) et parfois j’aurai aimé en savoir plus à leur sujet !

J’ai aussi trouvé l’histoire moins bien construite avec des raccourcis et des facilités qui m’ont un peu dérangée. Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus pour ne pas trop dévoiler de l’histoire.

Pour le style de l’auteur, il n’a pas changé depuis Graceling mais je vais tout de même vous mettre un extrait :

Au poignet, elle avait des marques de dents laissées par un monstre loup. A l’épaule, des marques de serres dues à un monstre rapace. Et ailleurs d’autres blessures minuscules, invisibles, traces d’une série d’humiliations. Ce matin, en ville, un homme avait posé un regard brûlant sur son corps, et la femme de ce dernier un regard haineux et jaloux sur elle. Pour couronner le tout, chaque mois, Rouge avait besoin d’un garde au moment de ses menstrues, car les monstres pouvaient flairer son sang.

« Attirer l’attention procure un immense plaisir, disait Cansrel. Cela ne devrait pas te gêner. Tu devrais au contraire t’en réjouir ! » Cansrel ne s’était jamais senti humilié. Il avait enfermé des monstres prédateurs dans des cages : un rapace lavande et argenté, un puma pourpre, un ours vert aux reflets dorés, un léopard bleu nuit tacheté d’or. Il les affamait à dessein et se promenait parmi les cages, tête nue, s’écorchant la peau avec un couteau pour faire perler son sang. Il adorait déclencher leurs rugissements et leurs cris, les voir s’abîmer leurs crocs contre les barreaux métalliques, fous et avides de son corps de monstre.

Je ne sais pas si vous remarquez ce qui m’a gêné, je n’ai pas retrouvé d’extraits où il me semblait que c’était plus flagrant… La répétition du mot monstre ! A certains moments, j’avais l’impression qu’il était partout !! Bien sûr, c’est la caractéristique de ce monde, bien sûr, les gens sont fascinés par ces montres, bien sûr le personnage principal est ce qu’on appelle un monstre dans cet univers et peut-être qu’il est difficile de trouver des synonymes, mais bon…

Pour résumer, je ne sais pas si j’aurai dû lire Graceling avant Rouge, car je n’ai pas pu m’empêcher de comparer les deux et de trouver Rouge un ton en dessous. Cependant, je remercie les éditions Le Livre de Poche et Livraddict pour ce partenariat et je lirais très certainement la suite !
♥♥♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :