Sachant que j’allais recevoir en partenariat Rouge du même auteur et apparemment, il y a un lien entre les deux romans, je me suis décidée à sortir Graceling de ma PAL. Ce que la 4ème de couverture nous dit :

Dans les Sept Royaumes, on les appelle les Graceling – des êtres rares, dotés de pouvoirs incroyables.

Katsa, elle, peut tuer un homme à mains nues et son oncle, le roi des Middluns, l’oblige à assassiner pour son compte.

La rencontre de la tueuse avec le prince Po, un autre Graceling, va changer le cours de son existence…

Ne connaissant pas l’auteur voici le petit mot de la maison d’éditions :

Née en Pennsylvanie il y a un peu plus de trente ans, Kristin Cashore vit à Boston. Avec Graceling et Rouge, des romans traduits en plus de vingt langues et tous deux best-sellers dans la plupart des pays où ils sont parus, elle se place d’emblée parmi les meilleures plumes de la fantasy anglo-saxonne.

Un extrait :

Oll établit des règles avant qu’elle ne commence son apprentissage. Elle ne s’entraînerait pas avec lui, ni avec aucun homme du roi. Elle s’entraînerait sur des sacs remplis de céréales et sur des prisonniers condamnés à mort.

Elle s’exerçait tous les jours. Elle apprit à connaître sa propre vitesse et sa propre force. Elle apprit la différence entre un coup fatal et un coup visant à blesser. Elle apprit à désarmer un adversaire, à lui briser la jambe, à lui tordre le bras jusqu’à ce qu’il la supplie de le délivrer. Elle apprit à se battre avec une épée, une dague et différents couteaux. Elle était si rapide, si pleine de ressources, qu’elle pouvait trouver le moyen d’estourbir un homme tout en ayant les bras ligotés.

Avec le temps, la maîtrise de ses talents s’améliora et elle put se mesurer aux soldats de Randa. Les combats étaient un spectacle : une enfant sans armes, douée d’une détente fulgurante, virevoltant parmi un groupe d’hommes vêtus d’armures, renversant les uns, assommant les autres à coups de genou et de poing. Parfois, les membres de la cour venaient assister à ses prouesses. Mais dès qu’elle croisait leur regard, ils baissaient la tête et se retiraient en hâte.

Sacrifier le temps d’Oll ne dérangeait pas Randa. Katsa ne lui serait pas utile si elle demeurait incontrôlable.

J’avoue sans détour que si j’ai acheté ce livre c’est pour la couverture ! Je ne sais pas pourquoi mais elle m’a fascinée ! Et comme d’après la 4ème, c’était un roman de Fantasy, il y avait de fortes chances qu’il me plaise. Et pourtant sans savoir pourquoi, il est resté à traîner dans ma PAL… Je suis contente d’avoir été « forcée » de l’en sortir ! J’avais besoin de lecture facile et entraînante et c’est tout à fait ce que j’ai trouvé avec ce roman !

On est pris dans l’histoire, on suit Katsa dans ses aventures et on se demande comment elle va s’en sortir. D’ailleurs, je simplifie un peu car on ne suit pas que Katsa car même si c’est elle l’héroïne, les autres personnages sont aussi intéressants et attachants : Po, Bitterblue, Oll, Giddon, Raffin pour ne citer qu’eux !

Petit bémol, il y a certaines choses que j’ai devinées avant qu’elles ne soient révélées… Est-ce dû au fait que je lis beaucoup de Fantasy ou à celui que c’est une « faiblesse » d’un premier roman ? Je ne peux pas trancher mais cela ne m’a pas gêné dans ma lecture donc ce n’est pas trop grave !

Bref, je ressors de ma lecture enthousiasmée, et dans mon élan, je commence Rouge ! En espérant qu’il soit aussi bien que celui-ci…

♥♥♥♥

Publicités

Commentaires sur: "Graceling, tome 1 : Le Don de Katsa de Kristin Cashore" (3)

  1. J’ai pas autant accroché que toi je pense mais ce livre m’a offert une lecture plaisante. Peut être un peu trop de facilité, mais l’histoire est efficace.

    • petitemarie29 a dit:

      Comme je te l’ai dit sur ta page, c’est le genre de lecture dont j’avais besoin donc j’ai vraiment apprécié ! ^_^

  2. J’ai également passé un bon moment avec ce roman.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :