J’ai déjà lu La Délicatesse de cet auteur car il avait été chaudement recommandé par Revelation et depuis je voulais lire d’autres ouvrages de Foenkinos. J’ai donc été ravie quand Livraddict et les éditions J’ai Lu ont proposé ce livre en partenariat et je les en remercie.

J’ai l’habitude de vous mettre les 4ème de couverture sauf qu’ici, la 4ème n’est en fait que les avis d’Erik Orsenna et de Nathalie Vallez qui même s’ils sont enthousiastes ne nous apprennent pas grand-chose sur l’histoire.

Pour l’auteur, vous pouvez vous référer à mon article sur La Délicatesse.

Le style de l’auteur est toujours simple, fluide et agréable, voici tout de même quelques extraits ou citations :

« Sa gaucherie la rassurait sur un autre point important : c’était sûrement la première fois. Et elle n’avait pas tort. Par moments, elle était prise du désir de le prendre dans ses bras, de lui dire qu’elle l’aimait, de lui dire qu’elle savait tout, et que rien de tout ça n’était grave. »

« La façon qu’elle avait eu d’être si légère, si heureuse, si douce, si amicale, si tendre, si positive, si émouvante, si intellectuelle, si rebelle, si majeure, rendit fou Jean-Jacques. Ce moment qu’il venait de vivre, il était capable de le saisir dans toute sa lourdeur du temps. Il voulait le revivre encore et encore, et plusieurs fois encore. Il n’eut pas la force de venir l’embrasser, de venir l’aimer. Heureux comme jamais il n’avait été heureux depuis Genève ; c’était ici un nouveau Genève. Et rien ne pouvait l’effrayer davantage. Son futur terrible se projetait en lui, dans des ombres imprécises. Personne ne savait que faire en cas de bonheur. On avait des assurances pour la mort, pour la voiture, et pour la mort en voiture. Mais qui nous protégera du bonheur ? Jean-Jacques venait de comprendre que ce bonheur, en devenant si fort, était la pire chose qui pût lui arriver. »

« Sa vie sentimentale était Hiroshima, et tout le monde s’en foutait. On passait, on repartait, sans même lui demander son avis. Claire et Jean-Jacques avaient des malheurs de gens heureux ; alors qu’elle, elle passait sa vie à essayer de parsemer de petits bonheurs ridicules sa vie malheureuse. »

La plume de l’auteur est toujours aussi agréable ! Comment rendre une histoire pathétiquement banale, intéressante ? Demandez-le à David Foenkinos ! En effet, quoi de plus banal qu’un homme qui trompe sa femme à cause de la monotonie de son couple… Et pourtant… La façon dont Claire quitte son mari et surtout le pourquoi ! Comment chacun va gérer sa rupture. Tout cela est traité avec style et humour !

Une jolie galerie de personnages même si j’avoue avoir eu un peu de mal avec Jean-Jacques, j’ai beaucoup d’affection pour Claire mais aussi pour Sabine, Igor, Ibàn et même pour Renée.

Le sujet est bien traité : on essaye de préserver les enfants, de faire bonne figure même quand c’est la déprime totale, il y a les amis qui essayent de vous aider et qui parfois font plus de mal que de bien, les collègues qui ne savent pas comment réagir, etc…

Mais si j’ai apprécié ma lecture, j’ai tout de même préféré La Délicatesse, peut-être parce que je connaissais déjà le style de l’auteur et que ce n’était  plus une découverte ? Et que j’ai quelques bémols à ajouter pour ce roman : un rebondissement, étonnant certes, mais un peu tiré par les cheveux, un flou sur l’histoire de Renée et René (sur la fin surtout) et une fin… Une happy end sans être vraiment une happy end… qui m’a en tous les cas laissé une impression bizarre !

Je pense donc continuer la découverte de cet auteur pour voir s’il garde son style particulier et si tous ses romans sont aussi agréables mais aussi pour voir si je vais enfin trouver une fin que j’apprécie !

♥♥♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :