J’ai acheté récemment ce petit ouvrage parce qu’il est de Mathias Malzieu et que j’avais été complètement emportée par la lecture de La Mécanique du cœur dont j’espérais retrouver la magie. Et j’ai vu qu’une LC s’organisait sur Livraddict, je me suis dit que comme ça, il serait lu tout de suite ! Voici la 4ème de couverture :

Tom Cloudman a toujours  rêvé de voler, il en est devenu le plus mauvais cascadeur du monde. Ses performances de voltige se terminent invariablement au sol. Au moment où on décèle chez lui une maladie incurable, Tom rencontre une étrange créature, mi-femme, mi-oiseau, qui lui propose ce pacte : « Je peux vous transformer en oiseau, ce qui vous sauverait, mais cela ne sera pas sans conséquence… »

J’ai déjà chroniqué La Mécanique du Cœur mais je vous mets tout de même les infos données pour la maison d’édition :

Mathias Malzieu, mène de front une carrière musicale et littéraire. Il est notamment l’auteur de La mécanique du cœur, énorme succès critique et public dans le monde, ainsi que d’un livre numérique, L’homme volcan, illustré par Frédéric Perrin.

Un premier extrait qui touchera tous ceux qui aiment les livres :

Au cours de cette épopée en cercueil roulant, je suis tombé amoureux des livres. J’expliquai à un petit couple qui venait de m’en offrir un à quel point ce partage d’imaginaire intime me touchait. J’en reçu de plus en plus. Manquant de place mais ne pouvant me résoudre à les abandonner, j’ai décidé d’alimenter le flux. Dès que j’en terminais un, j’écrivais ce que j’en avais pensé sur la page blanche suivant la fin du texte, précédé de cette annotation : « Si vous trouvez ce livre, lisez-le, et lorsque vous l’aurez terminé, écrivez vos impressions, ainsi que la date et l’endroit de votre découverte. Et déposez-le dans un lieu de passage, bien en évidence. » Certains de ces livres ont pris le train, d’autres la pluie. Certains se sont perdus longtemps, d’autres ont vécu une histoire d’amour avec un sac à main. L’un d’eux est même revenu entre mes mains, annoté sept fois.

Un autre qui me touche particulièrement… :

J’ouvre les yeux. Le monde a changé. Une odeur de soupe de cantine et d’éther remplace les exhalaisons d’automne. Le bitume est devenu linoléum. Mon formidable cercueil, un simple lit. Les Michel Platini semblent avoir disparu, les couleurs aussi. Ici, tout est beige et gris décati avec de grandes fenêtres sévères. Chaque pas sur le linoléum fait le bruit d’un pansement qu’on arrache. Les gens s’ennuient, pleurent, crient. Des proches apportent des fleurs, un sourire cousu sur leur visage ; ils se débrouillent pour que leurs larmes coulent à l’intérieur de leurs orbites. Des blouses blanches aux gestes mécaniques hantent les lieux. Bienvenue au service de cancérologie.

Il y a plusieurs phrases qui m’ont marqué, j’aurai dû toutes les noter mais je ne vais pas vous assommer de citations, il vaut mieux que vous les découvriez en lisant ce petit roman…

Je ne sais pas trop quoi penser de ma lecture… Je n’ai pas retrouvé la magie que je cherchais, je n’ai pas été emportée par l’histoire, je dois même avouer que j’ai plutôt été perdue et que je pense ne pas avoir tout compris et pourtant… J’ai aimé cette lecture, j’ai aimé la poésie du texte !

Il est vrai qu’on parle de conte fantastique donc il ne faut pas s’attendre à une histoire réaliste… Mais justement, ce conte est peut-être un peu trop éloigné de la réalité pour moi… Enfin, éloigné de la réalité n’est pas tout à fait le terme, c’est peut-être pour ça que j’ai du mal à exprimer mon sentiment face à cette lecture ! Au départ, tout commence normalement, « dans la réalité » : un gars que n’a pas trop les pieds sur terre, qui rêve de voler, il a un accident, découvre qu’il est malade jusque là, quelque chose qui pourrait se passer tous les jours et puis tout dérape…

En résumé, une histoire que j’ai apprécié surtout grâce au style de l’auteur car il est plein de poésie mais que je n’ai pas tout à fait compris… Mais peut-être que si on ne cherche pas à comprendre, qu’on se laisse juste porter, on apprécie pleinement ce conte. En tous les cas, j’ai envie de vous le conseiller, il se lit très rapidement et rien que pour certaines petites phrases qu’on peut qualifier de magique, il est assez marquant !

Voici mes camarades de lecture si vous voulez découvrir d’autres avis sur ce court roman :

Ellcrys ; Fleurdusoleil ; Un chocolatdansmonroman ; Vashta Nerada ; Grizelda ; Aurélie ; Dex ; Stories-of-books ; Myiuki22 ; Céline031 ; Dylan

♥♥♥♥♥

P.S. : Comme je la trouve vraiment plus jolie, je vous mets la couverture de Flammarion

Publicités

Commentaires sur: "Métamorphose en bord de ciel de Mathias Malzieu" (6)

  1. On a du mal à exprimer ce qu’on a pensé du livre, seul maintenant que j’ai lu plusieurs critiques avec un peu de recul j’arrive à créer un avis plus explicite. Ce livre est très métaphorique, beaucoup plus proche de « maintenant qu’il fait toute temps nuit sur toi » que de la « mécanique du coeur ». Je pense qu’on pourriat le lire et relire et comprendre de nouveaux passage à chaque fois. Je suis resté moi-aussi sur du « pas compris » à certains endroit ou une sensation de pas bien comprendre mais ça ne m’a pas géné en revanche dans la lecture. Dur de cibler cet auteur et son style c’est vraiment particulier on aime ou pas, je pense qu’entre-deux on n’a jamais vraiment une pleine satisfaction.

    • petitemarie29 a dit:

      Moi aussi, lire les autres articles m’a permis de mieux cerner mon ressenti sur cette lecture ! ^_^

  2. J’ai beaucoup apprécié cette lecture avec le style de l’auteur très poétique, mais j’ai trouvé ce conte vraiment proche de la réalité par contre en ommetant la femoiselle et ses oiseaux…

    • petitemarie29 a dit:

      La femoiselle et tout cet univers sur le toit sont complètement irréels tout de même…
      Et les évasions de Tom, quand il se débranche et vole les plumes sont aussi peu réalistes…
      C’est pour ça que ce conte m’a plus fait penser à un rêve ou une hallucination.

  3. J’ai trouvé ce livre sublime et poignant !
    Un vrai moment d’évasion 🙂

    • petitemarie29 a dit:

      Comme tu as vu, j’ai préféré La Mécanique du Coeur ! ^_^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :