Après beaucoup d’attente, j’ai enfin pu lire la fin de la saga, en voici la 4ème de couverture :

Jamère, prisonnier dans sa propre chair, partage son corps avec Fils-de-Soldat ; mais c’est son double qui est la part dominante, et qui a lancé l’attaque contre Guetis. A la suite de l’insuccès de cet assaut, l’Opulent constate les échecs de ses entreprises successives : il n’a pu empêcher les Gerniens de poursuivre la construction de la route du Roi, la danse de Kinrove a enlevé Likari à Olikéa, le fort de Guetis est toujours debout, et lui-même n’a pas réussi à unifier ses deux personnalités. Désespéré, il décide de se rendre auprès de Kinrove dans l’espoir que l’Opulent des Opulents pourra l’aider à fusionner les deux parts antagonistes qui s’empoignent en lui. Après un voyage épuisant et périlleux, il parvient au camp du magicien et se trouve entraîné dans sa danse ; Jamère/Fils-de-Soldat entame alors un périple au fond de son être qui le conduira aux portes de la mort…

Pour l’auteur, vous pouvez vous référer à cet article.

Un extrait ? Non ! J’ai hésité mais en fin de compte, je ne vais pas en mettre, je pense qu’il y a assez d’article sur les livres de Robin Hobb pour que vous ayez déjà eu un aperçu de son style.

En fait, cet article va être assez court car Racines étant le dernier tome de la sage, je ne peux pas dire grand-chose sans vous dévoilez des points de l’intrigue.

J’ai été un peu déçue par la fin ! Peut-être parce qu’au fil de cette histoire, je me suis plus attachée à Fils-de-Soldat qu’à Jamère et que la fin que j’avais imaginé est en fait juste un passage du livre.

Au final, ce que je retiendrais du Soldat Chamane, c’est que j’ai préféré les personnages secondaires au personnage principal ! Que ce soit la force d’Amzil, le caractère d’Epinie, la droiture de Spic, l’instinct d’Olikéa, le dévouement de Likari, la sagesse de Lisana… Pour moi, Jamère est borné, quand il rencontre un obstacle, même s’il se le prend en pleine figure, il insistera jusqu’à ce que ce que quelque chose se brise (que ce soit l’obstacle ou lui), il n’essayera même pas de le contourner ou de trouver une autre solution. Peut-être est-ce dû à son éducation de soldat ? Ce qui est drôle c’est que c’est ce trait de caractère  qui plaît à ceux qui aiment Jamère et qui sont agacés par Fitz Chevalerie (L’Assassin Royal) !

Est-ce que je vous le conseille ? Bien sûr si comme moi, vous avez lu les 7 tomes précédents ! hihi Autrement, si vous voulez découvrir Robin Hobb, je vous conseille plutôt la série de L’Assassin Royal, qui garde toujours ma préférence car elle m’a vraiment embarquée ! Ceci dit Le Soldat Chamane reste une série sympa et c’est toujours agréable de retrouver le style de Robin Hobb.

♥♥♥♥♥

Publicités

Commentaires sur: "Le soldat chamane, tome 8 : Racines de Robin Hobb" (3)

  1. je n’ai pas encore lu la fin de cette saga… mais je vais m’y mettre pendant mes vacances ! ;o)) Perso, j’aime beaucoup, mais nette préférence pour L’assassin royal et Les aventuriers de la mer. J’étais plus attachée aux personnages que dans Le soldat chamane.

    • petitemarie29 a dit:

      On est d’accord ! ^_^
      Tu as fait des articles pour ton avis sur cette série ?

  2. Non, pas vraiment. Mais je cite la série à plusieurs reprises. Si tu vas sur min blog et que tu tapes Robin Hobb dans le moteur de recherche, tu trouveras facilement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :