L’ayant lu avant la création de mon blog, je voulais le relire pour le Baby Challenge Fantasy pour en faire une chronique alors quand j’ai vu qu’une Lecture Commune s’organisait, je me suis lancée (sauf que ayant pris quelques vacances je suis en retard d’une semaine…)

Voici la 4ème de couverture :

Les dieux créèrent l’homme, et chacun choisit son peuple. Mais Torak, le dieu jaloux, vola l’Orbe d’Aldur, le joyau vivant façonné par l’aîné des dieux, et ce fut la guerre. Le félon, châtié, dort toujours d’un long sommeil hanté par la vengeance à Cthol Mishrak, la Cité de la Nuit.

Pourtant les livres des présages sont formels : Torak va se réveiller. Et justement l’Orbe disparaît pour la seconde fois. Que le maudit la trouve à son réveil et il établira son empire sur toutes choses…

Un petit mot sur l’auteur même s’il est bien connu dans le monde de la Fantasy :

David Eddings est né à Spokane, Washington, en 1931. Après sa Maîtrise d’art en 1961, il devient acheteur chez Boeing, puis professeur d’anglais en université et même vendeur dans une épicerie. Il publie sa première nouvelle en 1973, avant de prendre un virage définitif vers la Fantasy avec Les Chants de la Belgariade. Sa femme, Leigh Eddings, collabore avec son mari depuis plus de 12 ans.

J’avoue avoir été déçue… Et pourtant j’étais impatiente de cette lecture mais je n’ai pas retrouvé la magie de ma 1ère lecture… Peut-être qu’ayant lu plus de Fantasy, je suis un peu plus habituée aux ficelles du genre et que je trouve qu’il y a beaucoup de clichés dans ce tome…

Un enfant, Garion, vivant à l’abri dans une ferme, voit son destin bouleversé du jour au lendemain. Il se rend compte que certaines personnes de son entourage sont plus qu’elles ne semblent l’être et découvre que les légendes sont peut-être plus que de simples histoires ! On comprend aussi qu’il a sûrement un grand destin et donc un rôle à jouer dans la suite de ces légendes. On récupère des membres de chaque civilisation pour faire un groupe où chacun a ses points forts et donc sa place (même si certains ne comprennent pas ce qu’ils font là…).

Mais j’ai tout de même passé un moment agréable et je relirais sûrement les autres tomes !

Un livre que je conseille à ceux qui veulent découvrir la Fantasy !

Et voici mes compagnons de lecture (qui eux étaient dans les temps ! ^__^) :

 Alexielle ; Felina ; Korto ; LefsÖ ; Léo Elfique ; Nathalie ; Plumeline ; Ptitelfe ; Sollyne ; Taliesin

♥♥♥♥♥

Publicités

Commentaires sur: "La Belgariade, tome 1 : Le Pion blanc des présages de David Eddings" (4)

  1. J’aime beaucoup lire et relire cette série, et les autres aussi. Je te souhaite quand même beaucoup de plaisir pour la suite !
    Bonne lecture !

    • petitemarie29 a dit:

      Autant les Robin Hobb (en tous les cas, la série de L’Assassin Royal), je peux les relire sans problème autant là, j’ai plus de mal à retrouver la magie et à me laisser embarquer mais peut-être que pour les tomes suivants… Je vais en tous les cas les relire et je verrais ! ^_^

  2. J’espère que tu retrouveras du plaisir dans la suite!

  3. […] Livraddictiens dont voici les avis : Alexielle, Felina, Korto, LefsÖ, Léo Elfique, Nathalie, PetiteMarie, Ptitelfe, Sollyne et […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :