Voici la 4ème de couverture de ce 2ème tome :

Jamère Burvelle poursuit ses études à l’Ecole royale de cavalerie, mais l’opposition entre fils d’anciens et de nouveaux nobles croît toujours. La tension mène à des affrontements sournois et violents. Pris dans cette tourmente, Jamère doit, en outre, faire face aux exigences de la femme-arbre qui dans ses rêves, lui ordonne de chasser les « envahisseurs ». Mais un jour, la crise éclate…

Pour les informations sur l’auteur vous pouvez vous référer à l’article précédent ! ^^ (comment ça, fainéante ?? hihi)

Comme toujours un petit extrait :

L’obscurité nous enveloppa. Je n’y voyais plus rien par mes yeux « normaux » ; mais, devant les autres, ceux qui identifiaient Epinie comme une créature étrange et inconnue, une épaisse forêt apparut tout à coup. L’espace d’un instant, je perçus une riche odeur d’humus, je sentis même les vrilles qui me rattachaient à l’arbre dans mon dos ; puis il y eut un cri, une sorte de glapissement où se mêlaient la surprise, la rage et… oui, une once de peur.

L’« autre » se sépara de moi ; je me retrouvai assis sur un coussin dans le noir. L’extrémité de la mèche d’une bougie brasillait encore faiblement. Elle n’éclairait pas mais me fournissait un point où fixer mon regard. J’entendis gratter une allumette soufrée puis l’âcreté familière parvint à mes narines et je distinguai la main d’Epinie dans le petit cercle de lumière de la flamme. La jeune fille ralluma les deux bougies avant de nous regarder tour à tour, Spic et moi ; elle avait l’air bouleversée mais déclara néanmoins d’un ton malicieux : « Eh bien, voilà. Comme tu as pu le constater, Jamère, tout se résume à des gens assis dans le noir qui se tiennent par la main et qui jouent à se faire peur. N’empêche que ça peut se révéler amusant. » Un petit sourire détendit ses traits pâles. « Je pense que tu peux lâcher la main de Spic à présent – enfin, si tu le souhaites. »

Je pris alors conscience que nous nous étreignions les doigts à nous en faire mal. Nous nous dégageâmes et, penaud, je frottai mes phalanges endolories.

J’ai lu ce 2ème livre très vite (2 soirées), je l’ai plus apprécié que le 1er ! Comme si le 1er posait les bases de l’histoire et que cette fois on y entrait vraiment ! Bon, ce n’est pas de la grande littérature mais c’est très plaisant à lire ! En route, pour le 3ème tome, en espérant qu’il soit aussi bien ! ^^

♥♥♥♥

Publicités

Commentaires sur: "Le Soldat Chamane, tome 2 : Le cavalier rêveur de Robin Hobb" (4)

  1. Christophe a dit:

    Je n’arrive pas à me faire un avis encore… je vais aussi attendre que tu lises le 3^^

    • petitemarie29 a dit:

      J’ai lu les 5 premiers mais les articles ont pris du retard ! lol

  2. le fauve a dit:

    Ce qu il y a de terrible avec robin hobb, c’est que je n arrive jamais a entré dans ses textes, un peu comme pratchett

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :