Je pense que vous connaissez tous Arsène Lupin ! J’en ai lu « beaucoup » quand j’étais au collège alors quand j’ai vu L’Aiguille Creuse, je l’ai acheté car c’était un de mes meilleurs souvenirs…. Par contre, ce n’était pas de cette couverture que je me souvenais…

Je vous mets la 4ème de couverture même si je ne la trouve ni intéressante, ni représentative :

… A quarante ou cinquante mètres de cette arche imposante qu’on appelle la Porte d’Aval et qui s’élance du haut de la falaise, ainsi que la branche colossale d’un arbre, pour prendre racine dans les rocs sous-marins, s’érige un cône calcaire démesuré, et ce cône n’est qu’un bonnet d’écorce pointu posé sur du vide !

Révélation prodigieuse ! Après Lupin, voilà que Beautrelet découvrait le mot de la grande énigme, qui a plané sur plus de vingt siècles ! Mot d’une importance suprême pour celui qui le possédait jadis, aux lointaines époques où des hordes barbares parcouraient le vieux monde ! Mot magique qui ouvre l’antre cyclopéen à des tribus entières fuyant devant l’ennemi ! Mot mystérieux qui garde la porte de l’asile le plus inviolable ! Mot prestigieux qui donne le pouvoir et assure la prépondérance !

Etrange comme les souvenirs peuvent se modifier… Car je pourrais croire que le livre lu à l’époque et celui-ci sont complètement différents !

Bon, il est sympa à lire mais moins bien que dans mon souvenir… Le style de Maurice Leblanc me parle moins aujourd’hui… Et j’avais oublié la personnalité « exubérante » d’Arsène Lupin !

Je vais m’en tenir là pour cet article car je ne sais même pas si je dois vous le conseiller ou non !

Allez au suivant !

♥♥♥♥♥

Publicités

Commentaires sur: "Arsène Lupin : L’Aiguille Creuse de Maurice Leblanc" (3)

  1. Anonyme a dit:

    Moi je n’en ai pas lu un seul, je voulais le faire pour voir ce que c’était, j’aime bien lire les « classiques » tombés quasiment dans l’inconscient collectif à cause de la tv ou d’autres choses pour me faire mon avis. J’aurais choisi celui là mais ça me refroidit qd même de voir ça… Mais si je tombe dessus… On verra 🙂

  2. Blacksad a dit:

    Un de mes premiers bouquins à moi ! Et que je relis de temps en temps avec plaisir !

  3. Je t’invite à lire « Rennes-le-château et l’énigme de l’or maudit » de Jean Markale qui t’aidera certainement à décrypter le message que Maurice Leblanc cherche à laisser au travers de l’aiguille creuse…en effet, le nom de Lupin n’est pas utilisé par hasard et M. Leblanc était ,comme d’autres, membre d’une confrérie qui a tenté de délivrer un message que l’on retrouve en peinture chez Nicolas Poussin et dans l’histoire de l’abbé saunière à rennes le château…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :