C’est un livre de Sandrine Gestin, que j’aime beaucoup ! Allez voir son site : http://www.sandrinegestin.com/

Et voici un extrait :

L’éveil des Fées

 Les fées se lèvent,

se déplient,

et s’étirent.

Fleurs sauvages, belles et sages.

Leurs yeux d’ambre s’ouvrent sur le monde.

Un battement d’ailes,

un instant de stupéfaction,

et les larmes coulent sur leurs joues d’albâtre.

Elles ont dormi si longtemps,

ces Fées d’un autre temps.

A présent, elles s’éveillent

dans un monde dénaturé,

un monde meurtri,

un monde qui meurt.

Un dernier soupir

et les Fées s’envolent.

Elles laissent derrière elles leur stupéfaction

et se tournent vers l’avenir.

Tant pis s’il est trop tard,

tant pis s’il n’y a plus d’espoir…

Les Fées s’envolent.

Jusqu’à leur dernier souffle,

elles dispenseront leur nature féerique

à ceux qui sont encore vivants,

à ceux qui relèvent la tête

et avancent vers la lumière.

Pour eux, les Fées voleront jusqu’à l’épuisement.

Pour eux, elles mourront,

heureuses d’avoir tout donné,

d’avoir illuminé l’avenir

de ceux qui croient encore en elles.

♥♥♥♥♥

Publicités

Commentaires sur: "Rêveries de Fées de Sandrine Gestin" (1)

  1. Anonyme a dit:

    Superbes illustrations (hum, j’ai déjà essayé de dessiner des fées, si pour les corps j’ai eu qqs résultats pas « mauvais » (encore que^^) les ailes… alors là… lol. Enfin bref, ce livre semble être un très beau livre! Le texte copié est très joli lui aussi! Bel achat qui doit avoir une place de choix dans ta bibliothèque!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :